Pringles accompagne Movember dans une campagne street-art engagée !

pringles-street-art-movember-rue-graffiti

Au début du mois, Pringles a lancé avec l’association « Movember » une vaste campagne de sensibilisation sur la santé mentale des hommes. En effet, une étude YouGov réalisée par la marque a révélé que 74% des hommes ne savent pas dans quelles circonstances parler de santé mentale avec un ami et évitent donc le sujet malgré leur inquiétude pour leurs proches masculins. Dans ce cadre, la marque propose une opération outdoor qui vise à interpeller les passants sur ces questions de santé mentale et d’ainsi engager des discussion à ce sujet.

 

Pringles x Movember : une campagne street-art engagée

Dans le cadre de son partenariat avec Movember, la principale association de lutte pour la santé masculine, la marque Pringles investit les rues de Paris avec des clean tags1 éphémères au sol, pour inciter les hommes à s’ouvrir les uns aux autres et à parler de leur santé mentale. Ainsi, avec plus de 75 tags disséminés à travers Paris, Pringles espère sensibiliser au sujet de la santé mentale et encourager les hommes et les femmes à tendre la main à un ami, un collègue ou un membre de la famille.

Toutes les œuvres d’art visibles dans la rue ont la forme
d’une question sur la santé mentale, telle que « Comment fais-tu face à tout cela ? » ou « Comment te sens-tu sur une échelle de 1 à 10 ? ». Ces questions ont toutes été élaborées avec l’aide de Movember. Les œuvres sont notamment visibles à proximité de la place de l’Opéra, de Châtelet ou de Pigalle. Avec cette campagne, Pringles désire donner aux hommes la confiance nécessaire pour entamer une conversation alors que le mois de mobilisation pour Movember commence.

publicité


pringles-street-art-movember-rue-graffiti

Comment une campagne peut-elle briser les tabous ?

Pringles a réalisé un sondage YouGov2 pour comprendre quel rapport les hommes entretiennent avec le sujet de la santé mentale. Ainsi, près de 20% des hommes ne savent pas comment entamer une discussion avec un ami masculin sur leur santé mentale. De plus, 74% des hommes ont admis que le fait de ne pas savoir dans quelles circonstances parler de ce sujet les empêchait de prendre des nouvelles d’un ami. Le même sondage indique toutefois que les hommes interrogés sont plus susceptibles d’avoir une conversation sur la santé mentale dans un bar (25%) ou pendant une activité sportive (27%). Enfin, 25% des hommes reconnaissent que la peur de ne pas avoir les bons mots les empêchait d’avoir une telle conversation.

Ces résultats sont d’autant plus préoccupants que 51% des hommes admettent s’être inquiétés du bien-être d’un ami masculin au cours de l’année écoulée. Pour accompagner les personnes qui souhaitent entamer une discussion sur la santé mentale ou soutenir un ami en difficulté, Movember propose un outil numérique interactif gratuit nommé Movember Conversations. Celui-ci a été développé par une équipe d’experts de la santé mentale et propose un certain nombre de scénarios pertinents, notamment la perte d’emploi, l’isolement social et les pressions familiales. A travers des conversations simulées, cet outil permet d’explorer et de mettre en pratique la manière dont une personne pourrait aborder une conversation difficile avec un proche et lui venir en aide.

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...