Google et YouTube bloquent les pubs qui nient le réchauffement climatique

foule-manifestation-rechauffement-climatique-panneau

Dans leur lutte contre la désinformation, Google et YouTube durcissent leur réglementation contre tous les contenus qui nient le réchauffement climatique et ses causes.

 

La lutte contre les fake news s’étend désormais aux contenus climatosceptiques

Si en janvier 2020,  Avaaz (une ONG américaine) avait accusé YouTube d’orienter des millions d’usagers vers des vidéos niant le changement climatique ; le numéro un de la publicité numérique et son service de vidéos ont aujourd’hui décidé de se mobiliser.

En effet, après les théories du complot sur les vaccins contre le Covid-19, les GAFAM ont désormais dans le viseur les fausses informations à propos du réchauffement climatique. L’objectif de Google et YouTube ? Interdire les publicités mensongères et la monétisation des contenus qui « contredisent le consensus scientifique bien établi autour de l’existence et des causes du changement climatique ».

glace-eau-banquise-fonte-rechauffement-climatique-google-youtube
Crédit Photo : Pexels / Simon Berger

Google explique : « Nous avons entendu un nombre croissant de nos partenaires publicitaires et éditeurs exprimer des préoccupations. {…} Les annonceurs ne veulent tout simplement pas que leurs pubs apparaissent à côté de ce genre de contenus. Et les éditeurs et créateurs ne veulent pas d’annonces qui font valoir ces affirmations sur leurs pages ou vidéos. »

publicité


Suite à cette décision, YouTube va notamment « coupé les vivres » des chaînes basées sur la propagation de fausses informations dès le mois de novembre. Une « combinaison d’outils automatisés », couplée à des modérateurs humains, sera également mis en place. Quant au moteur de recherche, il triera les contenus en se basant sur les rapports d’experts du climat et des autorités compétentes.

Des actions similaires à celles de Facebook, qui communique régulièrement sur ses efforts pour enrayer la désinformation climatique. Néanmoins, ce géant des réseaux sociaux n’a pas de telles interdictions : il privilégie la mise en avant des faits scientifiques indiscutables.

foule-manifestation-rechauffement-climatique-panneau
Crédit Photo : Unsplahs / Délia Giandeini
Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...