Born Social : que font les moins de 13 ans sur les réseaux sociaux en 2023 ?

Source : heaven
etude-born-social-jeunes-reseaux-sociaux-heaven

L’âge minimum officiel pour utiliser la plupart des réseaux sociaux est fixé à 13 ans. Mais cela semble ne pas empêcher les enfants en dessous de cet âge d’y être présents et actifs. C’est dans ce contexte que l’étude Born Social 2023 – réalisée par l’agence heaven en partenariat avec l’association Génération Numérique – revient avec de nouveaux enseignements sur les comportements de ces « utilisateurs invisibles » et leur relation aux marques. Découvrez un portrait de cette génération née avec les médias sociaux !

 

Nouveauté pour cette 8e édition : le focus AI !

L’objectif de l’étude Born Social ? Il est triple :

  • Dresser le portrait d’une génération née avec les médias sociaux, qui n’est même pas censée avoir le droit de s’y inscrire ;
  • Les écouter, apprendre, décrypter leurs usages ;
  • Comprendre leur appréhension de la communication et du marketing digital, leurs attentes, leurs préoccupations.

À la différence de la 7e édition de l’étude Born Social et de l’ensemble des précédentes éditions d’ailleurs, heaven fait cette année un focus sur l’intelligence artificielle, puisque celle-ci s’impose désormais dans le quotidien des petits et grands.

Rappelons que dans cette étude dédiée aux moins de 13 ans, l’agence traite habituellement des sujets liés :

  • À l’équipement et la consommation média,
  • L’inscription et la présence sur les médias sociaux,
  • Les usages par plateforme,
  • La relation aux marques.

Podcast


Les 5 principaux résultats de l’étude Born Social 2023

1. Temps passé sur le téléphone

1 enfant sur 4 estime passer trop de temps sur son téléphone. Dans le même temps, le taux d’enfants ayant envie de passer plus de temps sur le téléphone augmente sensiblement (+14 pts). Ce qui peut-être lié à une vigilance accrue du contrôle parental.

 

2. Usage des plateformes

Concernant l’usage des plateformes, les moins de 13 ans sont aujourd’hui 71% à utiliser régulièrement au moins une application sociale. Si Youtube reste stable et toujours en première position, l’usage de la grande majorité des plateformes est en décroissance par rapport à l’année dernière. C’est le cas de Snapchat, TikTok et Instagram qui constituent le reste du top 5 avec Whatsapp. Même si l’usage est minoritaire, BeReal apparaît comme la seule plateforme à gagner du terrain en étant utilisée par 5% des enfants de 11 et 12 ans.

etude-born-social-jeunes-reseaux-sociaux-heaven
Crédit photo : heaven

 

3. Rapport aux marques

Une large majorité (83%) des moins de 13 ans déclare ne pas suivre de marque sur les réseaux sociaux. Et 54% d’entre eux trouvent qu’il y a trop de publicité sur les réseaux sociaux. C’est 20 points de plus qu’il y a 3 ans !

 

4. AI

On apprend que près de 40% des enfants déclarent connaître ChatGPT, mais seulement 5% assurent l’avoir déjà utilisé. En revanche, 13% d’entre eux déclarent avoir déjà utilisé My AI, l’assistant virtuel de Snapchat.

Rappelons que cette étude s’inscrit dans l’ADN de l’agence heaven, qui s’appuie sur sa connaissance des comportements digitaux émergents pour concevoir des campagnes s’invitant au cœur des conversations des internautes.

 

Pour en savoir plus sur l’agence heaven, rendez-vous sur sa page dédiée !

Page agence heaven

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...