5 bonnes raisons de privilégier d’autres villes que Paris pour ses études

En collaboration avec Esccom
etudiants-choix-paris-vs-villes-france-etudier

Pourquoi étudier en dehors de Paris ?

Le réalisateur et dramaturge Sacha Guitry disait : « être parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître ». Terre de promesses, « ville lumière » et objet de tous les fantasmes : la capitale continue de séduire et d’attirer un grand nombre d’étudiants chaque année. C’est « là que les choses se passent ». Et pourtant ! Paris est loin d’être la seule ville dans ce cas et présente même un certain nombre d’inconvénients. On lui reproche notamment les contraintes matérielles, le coût de la vie, les difficultés à trouver un logement, le temps passé dans les transports en commun, le sentiment de solitude ou de frustration, le déclassement social, la nécessité d’intégrer de « nouveaux codes » … Sans oublier que la crise sanitaire n’a pas arrangé les choses, accentuant les exodes urbains.

À l’inverse d’autres villes et régions rayonnent de potentiels. Mais, laquelle choisir pour ses études ? Voici donc un état des lieux et nos conseils pour orienter vos vœux ou vos candidatures.

 

Les villes où il fait bon d’étudier

Le palmarès 2022 des meilleures villes étudiantes en France, selon l’Étudiant

Tous les ans, le média l’Étudiant évalue les villes Française pour établir un palmarès, selon une pluralité d’éléments. Soulignons la méthodologie : 43 unités urbaines – définies par l’INSEE, dans lesquelles vivent plus de 8 000 étudiants – ont été évaluées selon 5 familles de critères et 16 indicateurs. L’année scolaire 2021-2022 n’échappe donc pas à la règle et voit Toulouse être couronnée meilleure ville étudiante, pour la cinquième année consécutive ! Celle-ci est suivie par Lyon et Rennes, qui cumulent le même nombre de points. À raison : ces trois villes proposent un cadre de vie d’exception, de nombreuses opportunités d’emplois, des formations diverses et variées ainsi qu’une vie étudiante attractive.

Ainsi, voici le Top 10 des meilleures villes étudiantes :

  1. Toulouse
  2. Lyon
  3. Rennes
  4. Strasbourg
  5. Montpellier
  6. Nantes
  7. Grenoble
  8. Bordeaux
  9. Paris
  10. Marseilles-Aix

Évidemment, d’autres villes françaises se distinguent positivement en fonction de critères spécifiques. Il existe donc une pluralité de classements, axés sur la formation (richesse de l’offre, score des prépas et grandes écoles, taux de réussite en licence…), le cadre de vie (transports de jour et de nuit, logements, conditions climatiques…), ou encore, la vie étudiante (offre culturelle, initiatives locales…), l’attractivité (nombre d’étudiants au total, part des étudiants étrangers…) et l’emploi (nombre, dynamisme de l’emploi sur 10 ans, taux de chômage…).

À titre d’exemple, Nice est plutôt bien notée sur ces derniers critères. En effet, la richesse de l’offre culturelle du chef-lieu des Alpes-Maritimes est non négligeable. Le classement d’une partie de la ville au patrimoine mondial de l’Unesco vient d’ailleurs confirmer cet atout. De même, elle rayonne à l’international avec l’accueil en 2019-2020 de 4 500 étudiants étrangers, soit 14% des jeunes inscrits à l’université. Il est également opportun de souligner que Nice abrite la plus grande technopole d’Europe dans les secteurs de l’industrie et de la technologie. Mondialement reconnue, celle-ci répond au nom de Sophia Antipolis et regroupe pas moins de 2 500 entreprises, synonymes donc d’opportunités professionnelles. Pour preuve : 1 000 nouveaux emplois y sont créés chaque année !

ville-nice-etudiants-choix-cursus
Crédit photo : Adobe Stock

En parallèle de son classement général, l’Étudiant a aussi sollicité les étudiants sur les réseaux sociaux pour avoir un « second avis ». Les critères retenus étaient les suivants : l’ambiance, la qualité de vie, la santé et le logement. Dans ce classement, c’est Strasbourg qui se démarque, avec un taux de recommandations étudiantes qui atteint les 99%. Loin derrière, la ville de Paris semble être boudée par les jeunes, qui la placent en 32ème position. Voici donc le Top 10 des meilleures villes par et pour les étudiants :

  1. Strasbourg
  2. La Rochelle
  3. Lille
  4. Rennes
  5. Toulouse
  6. Lyon
  7. Clermont-Ferrand
  8. Caen
  9. Angers
  10. Dijon

Face à l’urgence climatique actuelle, l’Étudiant a aussi demandé aux interrogés d’évaluer les villes selon un nouveau critère : l’environnement (et l’engagement de la ville dans ce sens). Résultat ? La Rochelle, Strasbourg, Rennes, Nancy et Paris sont les mieux notées.

 

Le classement 2022 du syndicat étudiant UNEF, sur les loyers

Quelles sont les villes franciliennes les moins chères ? Où les loyers sont-ils les plus abordables ? Est-il fréquent d’avoir des difficultés pour boucler ses fins de mois ? L’UNEF (Union Nationale des Étudiants de France) s’est penchée sur ces questions. Car si les études ont un coût, il ne faut pas négliger la part du logement dans les dépenses. Notons qu’à formation équivalente, celui-ci peut influencer la prise de décision. Sachez que 16 villes de l’Hexagone ont un loyer moyen supérieur à 500€/mois. Paris occupe la première place dans le classement des villes les plus chères, avec un loyer moyen de 850€/mois. Découvrez donc le classement des villes les moins onéreuses :

  1. Le Mans (loyer moyen : 353€)
  2. Poitiers (loyer moyen : 356€)
  3. Limoges (loyer moyen : 357€)
  4. Brest (loyer moyen : 359€)
  5. Saint-Etienne (loyer moyen : 362€)
  6. Pau (loyer moyen : 378€)
  7. Perpignan (loyer moyen : 379€)
  8. Besançon (loyer moyen : 385€)
  9. Clermont-Ferrand (loyer moyen : 392€)
  10. Angers (loyer moyen : 398€)

Que faut-il retenir de tous ces classements ? Paris c’est bien, mais il y a mieux.

Podcast


5 raisons d’aller voir ailleurs

Pas convaincu par ces Tops ? Les villes hors Ile-de-France ont plusieurs atouts à faire valoir, pour vous convaincre d’étudier chez elles.

1. Des spécialisations que l’on ne trouve pas à Paris

Évidemment le choix de votre futur métier, de votre formation et donc de votre école, priment sur les autres critères comme la vie étudiante, par exemple. Et pour se différencier des structures parisiennes, les universités et écoles des autres régions ne manquent pas d’atouts. Elles proposent des cursus spécifiques, des options singulières, des spécialisations uniques, des doubles licences différentielles… Typiquement, la faculté de La Rochelle a fait le choix d’axer ses formations sur l’environnement marin. Les diplômes et enseignements de Toulouse, leader incontesté de l’aéronautique et aérospatial, sont également orientés en conséquence. En parallèle, les écoles méditerranéennes ont, elles, concentré leurs efforts sur le tourisme et l’évènementiel. À raison ! Des millions de visiteurs se pressent chaque année sur la Côte d’Azur, pour profiter de la plage, des boutiques de luxe, des restaurants gastronomiques, de l’ambiance du carnaval de Nice ou de sa Promenade des Anglais.

« La région est très dynamique et se développe d’année en année. De nombreux secteurs d’activité tels que le tourisme, l’événementiel, le digital et l’environnement sont très attractifs. Le bassin de l’emploi méditerranéen est très vivant. L’école Esccom forme donc ses futurs diplômés à cultiver cette tendance et surtout à en devenir les principaux acteurs », souligne Edouard Loriot, Directeur des services alternance de l’école mentionnée.

Nous vous conseillons donc d’affiner votre projet professionnel, pour étayer vos recherches et ainsi découvrir des pépites provençales.

 

2. Un rythme de vie différent et de meilleure qualité

Des quartiers où il fait bon vivre, un meilleur climat, des décors dignes d’une carte postale, des espaces naturels à foison, des loyers raisonnables… Et tout ça, loin de la frénésie parisienne. Tous ces arguments ont de quoi en convaincre certains. La possibilité de tout faire à pied en raison de la taille « plus humaine » de la ville, peut aussi être un atout. Le plus important est donc d’identifier son cadre de vie idéal. La mer ou la montagne ? Le centre-ville ou la périphérie ?

paris-vs-villes-france-etudier
Crédit photo : Unsplash / Alexis AMZ DA CRUZ

 

3. Moins d’anonymat

Depuis quelques années, les universités et écoles hors Paris voient leur cote grimper. La raison ? Le suivi des étudiants, la pédagogie adoptée, l’encadrement, la proximité, la bienveillance, le fait de ne plus être un nom parmi d’autres…

« L’école Esccom a pour particularité d’être une école à taille humaine. En effet, tant sur le campus cannois que sur le campus niçois, les équipes encadrantes appellent les étudiants par leur prénom, nous connaissons leurs projets professionnels, leurs ambitions, leurs qualités (et aussi leurs défauts). Il y a un véritable accompagnement. Nous formons des futurs professionnels tant sur le plan humain que sur le plan des compétences à acquérir. « Petite par la taille, grande par l’âme ». L’expérience étudiante est alors différente », explique Anne Laure Branchu, Directrice campus Nice.

En ce sens, il est plus aisé de créer des liens. Un fait qui s’applique également aux rencontres amicales. Certaines villes sont en effet plus relationnelles, plus propices à cette ouverture d’esprit, plus chaleureuses. À cet égard, Topito a publié en mars 2022, le classement des villes « où les gens sont les plus sympas ». Le trio de tête se compose de Lille, Lyon et Toulouse. La ville de Paris se place quant à elle en 13ème position de ce Top15.

 

4. Des régions aussi riches culturellement

Il est vrai que Paris a tellement de choses à offrir, que ça en donne le vertige. Mais certaines villes n’ont pas à rougir de leur offre culturelle face à la capitale. À titre d’exemple, Nancy se présente comme la capitale de l’art nouveau et comme une ville chargée d’Histoire. Elle est d’ailleurs officiellement la ville la plus culturelle de France, selon Holidu. On associe également Avignon, la Cité des Papes, à la capitale du théâtre. Aix-en-Provence est aussi très attractive et rappelons que c’est là que Paul Cézanne a grandi. Enfin, cette partie est aussi l’occasion d’évoquer le Festival de Cannes – un festival culte de cinéma international – qui s’est déroulé du 17 au 28 mai dernier. Cet évènement fait rayonner la ville éponyme et sa Croisette.

 

5. Des perspectives d’avenir

Si l’on associe Paris aux aubaines professionnelles, sachez que plusieurs métropoles brillent par leur attractivité et dynamisme. Par ailleurs, plusieurs grandes régions recrutent énormément, à l’image de l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine, ou encore, la région PACA.

« Nous ne cessons de le répéter : le bassin de l’emploi méditerranéen et extrêmement dynamique. De belles entreprises sont présentes, des PME et startups s’installent tous les jours, la proximité avec Monaco et l’Italie ouvre la porte vers l’international, la technopole Sophia Antipolis héberge des centaines d’entreprises innovantes et palpitantes… Les arguments sont nombreux. Penser qu’à Nice et ses environs il n’y a pas de travail est une non-réalité. Et si vous voulez le voir pour le croire, l’école Esccom accueillera vos projets professionnels à bras ouverts. Et croyez-moi, ils seront comblés », déclare Edouard Loriot, Directeur des services alternance.

« Il y a encore quelques années, étudier dans les Alpes-Maritimes n’avait presque que pour avantage le soleil et la proximité de la plage. Aujourd’hui s’ajoute à ces éléments indiscutables : bassin d’emplois qui recrute, secteurs d’activité attractifs, vie étudiante dynamique, vie culturelle en plein développement, environnement outdoor inspirant… Et l’école Esccom y est présente évidemment ! », conclut Sophie Rolland, Responsable Communication de ladite école.

Ainsi, une panoplie de critères personnels entre en compte dans le choix de ses études. Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est donc de vous écouter, de faire ce qui vous plaît et d’aller là où vous avez envie d’être.

etudiants-choix-paris-vs-villes-france-etudier
Crédit photo : Adobe Stock

Pour en savoir plus sur Esccom, rendez-vous sur sa page école dédiée !

Page école Esccom

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...