Voici l'accroche la plus naze de l'année !

Pour ceux qui bossent dans la publicité, c’est une évidence : les jeux de mots sont dépassés depuis bien longtemps. Une info qui a échappé à Buzzman…

Les accroches reposant sur les jeux de mots, c’est comme le XV de France, c’était mieux avant… Même si Monoprix parvient à nous faire sourire avec ses packaging décalés et ses accroches jouant sur la sonorité des mots, les boutades et autres jeux de mots ne font plus partie de l’apanage de la publicité ! (Dieu merci).
Mais ça, l’agence Buzzman semble l’ignorer. C’est donc une campagne Burger King plus que gênante qui nous est proposée aujourd’hui. Et non, elle ne date pas de 1990 mais bien de 2019 ! Bon bail …

D’autant plus que son principal concurrent, Quick, avait sorti une campagne avec la même accroche auparavant, en 2000 avec son agence VLMY&R Paris. Epoque dans laquelle les turlupinades étaient encore admises dans par les créatifs. Alors plagiat ou pas plagiat ? A vous de nous le dire : 

 
Par ailleurs, il ne faut pas plus de 3 clics sur Google pour se rendre compte de la faiblesse de cette accroche… Oui, ce jeu de mot a déjà largement été exploité :





 
Heureusement, Joe La Pompe veille au grain :

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...