Un jardin d’algues domestiques qui connecte technologie et écologie

L’été approche vous avez peut-être envie d’apporter un peu de végétation à votre maison ou appartement. Mais, pour les citadins, ce n’est pas toujours facile. EcoLogicStudio conçoit BioBombola, un jardin d’algues domestiques qui permet de produire durablement des protéines végétales.

Claudia Pasquero et Marco Poletto, à la tête du studio d’architecture ecoLogicStudio, ont remarqué l’impact bénéfique des algues sur l’environnement de la maison. Ensemble, ils ont donc conçu un kit minimaliste pour cultiver ses propres algues. BioBombola absorbe le dioxyde de carbone et rejette de l’oxygène dans la maison. Les plantes fonctionnent de la même manière. Cependant, cette innovation a un rendement plus efficace. En effet, l’installation absorbe l’équivalent de deux jeunes arbres en CO2. Pourtant, elle produit la même quantité d’oxygène que sept plantes d’intérieur.

publicité


Les algues poussent dans un photobioréacteur. C’est un récipient en verre d’environ un mètre de haut rempli de 15 litres de souche de spiruline photosynthétique vivante (un type d’algues bactériennes). La structure comprend aussi un système de tuyauterie et une petite pompe à air qui permet de mélanger les algues et les nutriments en continu. Le mouvement permet aussi de faciliter l’oxygénation. En plus de cette construction, le kit comprend des cellules de spiruline, un sac de nutriment et un kit de récolte.

Une manière écologique et technologique de concevoir un nouveau type de protéines végétales, qui peuvent servir d’engrais par exemple, et de purifier l’air. Pour les créateurs, cette alternative prend encore plus son sens suite à la crise sanitaire. Ils expliquent : « Si nous transformons collectivement les polluants atmosphériques en aliments hautement nutritifs, les virus auront moins de possibilités d’exploiter les chaînes d’approvisionnement alimentaire non durables. Les atmosphères polluées pourront se purifier plus facilement. »

Vous aimerez aussi...

Un studio dévoile le prototype d’un synthétiseur aux allures de smartphone

Le studio Gris Design de Madrid dévoile l'OP-S Concept, un synthétiseur aux allures de smartphone pour faciliter la production musicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”