YouTube : Mais qu’est-il arrivé à « Despacito » ?

YouTube : Mais qu’est-il arrivé à « Despacito » ?

Ce mardi 10 avril, plusieurs comptes Vevo ont été piratés et modifiés sur la plateforme Youtube. L’attaque a même touché le célèbre titre « Despacito ».

Les farces du poisson d’avril semblent bien se poursuivre plus longtemps cette année puisque les clips d’artistes tels que Shakira, Adèle, Drake et de nombreux rappeurs français ont été victimes de piratage sur Youtube. Coup de buzz monumental : alors qu’il s’agit actuellement de la vidéo ayant récolté le plus de vues de l’histoire, le tube de l’été « Despacito » n’a pas été épargné et avait disparu de la plateforme.

Les titres des clips de plusieurs rappeurs français comme Vald, Kaaris ou Lacrim ont également été modifiés. Sur celui de Shakira, on pouvait voir l’image d’un groupe masqué et vêtu de rouge tirée de la série phare du moment La Casa De Papel.

En signature de cette opération, on trouve un certain Prosox et Kuroi’sh, un deuxième acteur supposé. Comme le spécifie le premier sur son compte Twitter, il a simplement profité d’une faille de sécurité du site Vevo pour le « fun » mais ne revendique toutefois pas la suppression de la vidéo aux 5 milliards de vues. Ayant déjà infiltré les comptes de médias comme BBC Arabic pour véhiculer de faux messages, Kuroi’sh n’est pas inconnu au bataillon.

Même si nous n’en savons encore pas plus sur les motivations des hackers, le tube de Luis Fonsi et l’ensemble des vidéos affectées par le piratage semblent avoir été finalement rétablis par la plateforme.

Vous aimerez aussi...

the-source-tiktok

The Source devient partenaire créatif officiel de TikTok en France

The Source, plateforme d'inspiration et de création de contenus mobile-first devient Creative Partner de TikTok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”