Tonya Ruiz présente ses starters packs Barbies spécial confinement

Les Barbies aussi se mettent à la mode du confinement. Tonya Ruiz a créé des poupées spécial confinement. Ses petites nouveautés ont connu un franc succès sur les réseaux-sociaux, car elles reflètent une certaine réalité de la quarantaine.

L’ancien top modèle a ressorti sa collection de Barbies et d’accessoires miniatures et les a réunis pour reproduire différentes scènes du quotidien. Son but est de présenter des poupées, féminines et masculines, réalistes pour que chacun puisse d’identifier.

Elle explique sur sa chaîne Youtube : « J’ai créé le starter pack de quarantaine. La première poupée a été tellement appréciée que j’ai continué à créer des Barbies parodiques. »

publicité


Les Barbies font parties d’un « starter pack » qui contient tout le nécessaire pour renforcer la personnalité de la poupée. Par exemple, celles qui auraient renoué avec la cuisine trouveront leur alter égo en plastique : une cuisinière avec batteur, farine, œufs, banane, beurre, lait… bref tout ce qu’il faut pour un banana-bread parfaitement exécuté ! Mais il y aussi la version « télétravail » de Ken ! Il est habillé de façon simple mais significative. Une chemise pour les visioconférence et un simple caleçon rouge à cœur pour le bas.

En tout, une dizaine de modèles sont présentés de façon complètement collector. Maintenant que la quarantaine est terminée, Tonya Ruiz continuera t’elle a régaler ses fans avec ses Barbies réalistes ? L’avenir nous le dira !

Vous aimerez aussi...

packaging-burger-boisson

Il s’amuse à créer une nouvelle identité visuelle pour Burger King

Étudiant en communication visuelle à Bordeaux, Kévin Royer est un jeune créatif plein de ressources. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”