SUP'DE COM dévoile sa nouvelle identité graphique !

SUP’DE COM dévoile sa nouvelle identité graphique !

ecole-communication-cursus

L’école de communication SUP’DE COM ‘ présente aujourd’hui son nouveau logo, et le territoire de marque qui l’accompagne. Ce nouveau branding vise à positionner l’école dans l’esprit des étudiants désireux de prendre leur avenir en mains.

L’école profite de cette rentrée 2020 pour donner un souffle nouveau à sa communication, et opérer un changement d’identité graphique. C’est l’agence Mouton Noir qui a accompagné SUP’DE COM dans cette évolution, pour répondre à un double objectif de notoriété et d’image.

Tout en gardant des éléments forts et symboliques de SUP’DE COM : les couleurs, la bulle et l’apostrophe, le logo se modernise. Avec un design sobre et épuré, il va à l’essentiel et saura durer dans le temps. Si le bleu est revu dans une version plus foncée et apporte un côté statutaire et rassurant, le rouge, lui, devient « néon » et apporte cette touche de dynamisme et un côté plus digital.

publicité

Annonce par JPC Network


Le logo devient joueur sur les outils de communication : l’apostrophe, qui se transforme en bulle de dialogue, devient un élément fort du nouveau territoire de communication et accompagnera toutes les prises de parole de SUP’DE COM.

Enfin, l’école propose une nouvelle accroche impactante : « SUP’DE COM, FAITES LA DIFFÉRENCE ! »

 

ecole-communication-cursus

ecole-communication-cursus

ecole-communication-cursus

Vous aimerez aussi...

femmes-masques-vote-rouge

Le nom du TIME se métamorphose en VOTE à l’approche des élections

Pour la première fois depuis un siècle, le Time Magazine remplace son nom en couverture par le mot "Vote" à l'approche des élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”