Quelle forme doit avoir la startup de 2021 ?

En collaboration avec Lance ton idée

Aujourd’hui la thématique d’innovation se place au cœur de nombreux débats et préoccupations. Dans ce cadre, des acteurs aux caractéristiques qui lui sont très spécifiques font sans cesse parler d’eux : il s’agit des startup.

Mais cet acteur, dont le nom parle grosso modo à tout le monde, est pour beaucoup difficilement différenciable des entreprises traditionnelles. Nous allons donc voir ici qu’est ce qu’une startup, quelles sont ces caractéristiques et comment la différencier d’une entreprise « traditionnelle ».

Comment définir le concept de startup en quelques mots ?

Cette notion a été pensée pendant les années 20 et a pris un tournant dans les années 90. Notamment avec la prolifération des « Dot com » liée à une forte spéculation financière du marché bousier autour des startup.

Ces dernières années avec la multiplication du nombre d’incubateurs et l’avènement de la Sillicon Valley ainsi que de la French Tech, les startup ne cessent de prendre l’ampleur.

Tout d’abord il est important de savoir que le concept de « startup » envoie à l’idée d’une entreprise qui démarre. Anciennement appelée « jeune pouce » en France.

Mais Steve Blank, un entrepreneur américain de la Sillicon Valley (qui est notamment connu pour avoir contribué au développement du Lean startup), en a fait sa propre définition qui semble la plus adaptée. Il la définit comme : « une organisation temporaire à la recherche d’un business model industriel et permettant une croissance exponentielle ». C’est ce même auteur qui développera en premier les notions aujourd’hui incontournables de product market fit, mvp ou minimum viable product

publicité


On comprend ainsi que la startup a pour but d’explorer, et d’expérimenter ses idées et son business model afin d’identifier dans ce qu’elle peut proposer, ce qui a de la valeur pour le client. De même, elle a pour objectif de déterminer comment délivrer cette valeur et comment faire du chiffre d’affaire en le faisant.

Quelles sont les caractéristiques propres à une startup ?

On a aujourd’hui tendance à généraliser et mettre de nombreuses entreprises d’innovation dans le même sac que les startup. Parfois c’est parce qu’elles ont une politique d’expansion rapide, que ce sont de petites structures ou qu’elles sont dans le domaine du numérique. Cependant, la notion de startup est plus complexe. Les sociétés de type startup ont de nombreuses caractéristiques qui font leur force et les distinguent de tout autre type de structure. Nous allons les étudier dès à présent.

Premièrement, elles doivent être industriables : cela signifie tout simplement qu’elles ont pour objectif à long terme de trouver un business model qui, une fois qu’il sera fonctionnel, pourra s’élargir à une plus grande échelle.

Deuxièmement, elles sont scalables : c’est à dire qu’elles bénéficient d’un modèle où plus le nombre de clients augmente, plus les marges sont grandes. C’est notamment ce qui leur permet de grandir si vite et de prendre autant d’ampleur en si peu de temps, à la différence d’une entreprise classique.

De plus, elles sont temporaires, I.E : elles n’ont pas pour objectif de rester au stade de startup toute leur vie. L’objectif est d’à terme pouvoir devenir une grande entreprise le plus rapidement possible.

D’ailleurs, elles ont pour but d’être dans une phase de recherche d’un business model afin d’atteindre cet objectif. Une fois que le business model est clairement défini, l’entreprise est prête à changer son « statut » de startUp à scaleUp.

On peut également ajouter d’autres caractéristiques et notamment que ces entreprises se retrouvent le plus souvent dans des infrastructures propices à la recherche et à l’innovation (des incubateurs, accélérateurs, pépinière d’entreprises et technopoles). Elles témoignent en outre d’un climat de persective d’une forte croissance, l’usage d’une technologie nouvelle et besoin d’un financement important

  • un climat de forte incertitude forte incertitude qui font à la fois ses forces et faiblesses car cela peut faire couler une startup tout comme la faire décoller.

Enfin si on devait donner 3 conditions sine que non pour qu’une entreprise soit une startup, ce serrait :

  • La perspective d’une forte croissance
  • L’usage d’une technologie innovante
  • Le besoin d’un financement important.

publicité


homme travaillant dans une startup

 

Finalement, comment différencier une startup d’une grande entreprise ?

Tout d’abord vous vous doutez bien qu’une startup n’est pas juste une structure ou il y a un billard, deux babyfoots et de beaux canapés.

Si l’on devait résumer ça en quelques mots, la startup se distingue de l’entreprise du fait qu’elle est encore dans la phase de recherche d’un business model au lieu l’exécuter et de chercher à l’optimiser.

De plus, elle se différencie par son climat d’incertitude, son chiffre d’affaire et son budget qui sont bien moins élevés que dans des grands groupes. Par ailleurs, la taille de l’entreprise est également plus petite, en témoigne le nombre d’employés qui dépasse très rarement une dizaine de personnes.

De plus il ne faut pas confondre être une startup et avoir l’esprit startup. Ce n’est pas parce qu’une société a un mode de fonctionnement qui prise et stimule l’innovation, l’esprit d’équipe et qui rend plus réactif que c’est pour autant une startup.

Enfin, il est à retenir qu’une startup c’est simplement une petite structure, agile, qui va itérer rapidement ses process pour atteindre au plus vite son marché en trouvant son Product Market Fit suite à de nombreuses recherches et test.

Maintenant que vous avez tous éléments en tête, il ne vous reste plus qu’à tester les opportunités marché de vos idées pour créer votre propre Startup !

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...