Marketing d’influence : quelles sont les clés d’une stratégie réussie ?

En collaboration avec Influence4You
marketing-strategie-marketing-influence-influence4you

Connaître les enjeux et comprendre les leviers du marketing d’influence, semblent être indispensables dans une société où l’incitation est un marché florissant et puissant. D’ici 2022, on estime même que cette industrie vaudra 15 milliards de dollars. En effet, de plus en plus de marques, séduites par ce concept, privilégient des actions impactantes et originales – et ce même si ce n’est pas toujours pertinent. Comment bien choisir un influenceur ? Faut-il le rémunérer ? Sur quel réseau social ? Comment faire face à la fraude (fake followers, fake accounts…) ? Quels sont les KPIs à prendre en compte ? En bref, comment réussir sa stratégie marketing d’influence ?

L’équipe de J’ai un pote dans la com s’est entretenue avec l’agence Influence4You, pour en savoir plus.

 

Comprendre le marketing d’influence

Il va sans dire que le marketing englobe tout un panel d’actions, qui peuvent, parfois, prêter à confusion. A titre d’exemples, on confond régulièrement le marketing d’influence avec celui du bouche à oreille, d’affiliation ou encore l’advocacy marketing. Il est vrai que ces tactiques cherchent également à faire la promotion d’une marque via une personne ou un groupe d’individus (affiliés, ambassadeurs, « avocats de marque », clients fidèles, etc.).

Mais quand est-il du marketing d’influence ? De quoi s’agit-il ? Cette stratégie peut être définie comme une collaboration entre une entreprise et un particulier, qui cumule en ligne, un certain nombre d’abonnés et un engagement fort. Quel que soit le résultat de cette campagne commune, l’influenceur est rémunéré ou reçoit un produit ou un avantage de la part de la marque.

De même, orientée dans un premier temps sur des personnalités connues, cette stratégie de promotion se concentre désormais sur la notoriété des utilisateurs des réseaux sociaux comme TikTok, Instagram ou YouTube.

Parmi les actions possibles, nous pouvons citer :

  • Le placement de produit : on place l’article, de façon plus ou moins en évidente, dans une vidéo
  • Les contenus sponsorisés : on va sponsoriser un contenu ou autrement dit, payer une personne pour qu’elle adopte le ton de notre marque le temps d’un message fort
  • Le buzz kit : on fait la promotion du lancement d’un produit par l’intermédiaire d’un influenceur. L’exemple le plus connu est celui du « unboxing » : les personnes se filment directement en train de déballer le produit.
  • Les évènements : on invite l’influenceur à participer et à prendre la parole lors de la tournée promotionnelle, aux meet-up…

Encore une fois, il ne faut pas appliquer l’un de ces leviers pour la beauté du geste. Comme pour toute stratégie solide, vous devez vous poser les bonnes questions. Quels sont mes objectifs ? Quelle est ma cible ? Vous devez également véhiculer un message clair et établir un budget. Mais surtout, vous devez trouver LA perle rare : l’influenceur qui vous correspond.

profil-influenceuse-cible-resultats
Crédit Photo : Influence4You

Collaborer avec un influenceur, une aubaine…

Le marketing d’influence apparaît comme un bon investissement pour se faire connaître, se faire acheter et même se faire aimer. Pourquoi ? Car les consommateurs ont de nouvelles attentes et pratiques. Aujourd’hui, les publicités traditionnelles perdent en efficacité, les gens achètent aux gens, les jeunes générations font confiance aux influenceurs, l’effort et la responsabilité riment…

Ainsi, macro ou micro-influenceurs, ces derniers permettent de personnaliser et personnifier une campagne. Les clients et prospects vont avoir plus de faciliter à se projeter car ils vont s’identifier à ces personnes « proches » d’eux. Preuve en est : 80% des individus font confiance à la publicité d’une personne connue (ami ou influenceur). A l’inverse, 63% font confiance aux sites internet, 46% à la publicité Télé et ils ne sont plus que 27% pour les bannières web.

Évidemment, la taille de la communauté joue sur le type d’influence : l’audience mais aussi le taux d’engagement y sont relatifs. Bien que souvent attiré.es par les grands noms, il ne faut cependant pas négliger la valeur de ceux qui ont une communauté réduite. En effet, l’avantage des plus « petits » est leur relation privilégiée avec leurs followers. Par ailleurs, nous vous en parlions dans un précédent article ; les nano-influenceurs sont une version 2.0 des « contenus générés par les utilisateurs » (UGC). Ils apparaissent comme un moyen de relayer des informations authentiques et de cultiver une relation sociale qui dépasse le promotionnel.

Une relation forte entre une marque et un influenceur permet de construire un partenariat durable et mutuellement bénéfique pour les deux parties. Ce point est d’autant plus important que la concurrence est accrue. En effet, les influenceurs – tout type confondu – sont très sollicités. Selon Influenco, la moitié d’entre eux reçoit au moins 4 propositions de marques par mois. Quand ils ont le choix, ces derniers se tournent vers l’entreprises qu’ils affectionnent le plus mais ils tiennent également compte de la compensation monétaire. C’est pourquoi il est important de bâtir une relation de confiance et d’être transparent.

publicité


 

… encore faut-il choisir le bon profil

Trouver la personne adaptée à ses besoins : plus facile à dire qu’à faire ? Selon Mediakix, 61% des marques pensent qu’il est compliqué de trouver le bon influenceur (chiffre de 2019). Sans oublier que ce travail de recherche demande du temps.

Outre le coût, plusieurs autres critères doivent être pris en compte pour trouver le porte-parole parfait, comme :

  • La spécialisation : les influenceurs sont nombreux, éclectiques et parfois experts sur un sujet précis. En ce sens, les plus pointilleux ont plus de chance de correspondre à votre secteur, produit et public.
  • La personnalité et le style de discours : la façon de parler, l’état d’esprit, les valeurs doivent faire sens avec les vôtres.
  • La localité : il est plus pertinent de choisir une personne influente de votre ville ou région.
  • La fréquence des partenariats : si un influenceur publie trop de contenus sponsorisés, il ou elle peut apparaître comme une personne vénale et peu crédible auprès des internautes
    • Le réseau social : la plateforme utilisée est également importante.
plateforme-outil-influence4you-influenceurs
Crédit Photo : Influence4You

Par ailleurs, les entreprises ne sont pas à l’abris des abus, des fake followers, des fake accounts… La prudence est donc de mise. L’ensemble de ces inquiétudes qui suscitent des questions légitimes, pousse les entreprises à faire appel à des professionnels pour les aider.

 

Influence4You est là pour vous accompagner

Influence4You c’est LA plateforme d’influence marketing, en mode SAAS, leader en Europe. Ses équipes accompagnent les marques dans la recherche du profil parfait et les aident à prendre les meilleures décisions. Pour ce faire, leurs clients ont accès à plus de 160.000 influenceurs inscrits dans la plateforme. De même, ils peuvent consulter des statistiques de 100 M de profils avec la détection des fake influenceurs et fake followers grâce à HypeAuditor intégré (la référence du marché).

Mais l’expertise de l’agence d’influence ne s’arrête pas là. En effet, les marques bénéficient de divers outils pour piloter leur campagne sur tous les réseaux sociaux, d’un accompagnement gratuit et de rapports et analyses détaillées des performances.

Aujourd’hui, Influence4You, c’est 5.000 campagnes opérées – tout secteur confondu – dans 7 langues différentes et 35 pays.

Pour plus d’informations sur Influence4You et ses services, rendez-vous sur leur site internet.

influenceuse-tournage-video
Crédit Photo : Pexels

plateforme-influence4you-classement-donnees

capture-ecran-influence4you-donnees
Crédits Photos : Influence4You
Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...