Les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux explosent

Les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux explosent

social-media-rapport

Photo byBen Kolde

 

Les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux explosent, les marques font de plus en plus confiance aux canaux digitaux

D’après le nouveau rapport des tendances sur les médias sociaux pour le troisième trimestre 2020, de nombreuses marques doublent leurs investissements publicitaires dans les médias sociaux, et ce malgré le contexte actuel.

Socialbakers, la plateforme de marketing dédiée aux réseaux sociaux, dévoile aujourd’hui son rapport des tendances sur les médias sociaux pour le troisième trimestre 2020. Ce rapport révèle qu’en dépit des turbulences liées à la crise sanitaire, les dépenses publicitaires sur les médias sociaux ont fortement augmenté au troisième trimestre pour atteindre les niveaux d’avant la pandémie, grâce à l’augmentation des investissements dans les publicités de e-commerce.

Les données de Socialbakers indiquent une confiance saine des spécialistes du marketing dans l’efficacité des canaux numériques. Le rapport indique également les régions et les secteurs qui enregistrent la plus forte reprise des dépenses publicitaires, une augmentation mondiale significative du coût par clic (CPC), un changement de l’attention du public vers les canaux numériques, une utilisation plus importante de Facebook Live et des vidéos plus longues comme formats les plus performants.

publicité

Annonce par JPC Network


« Plus que jamais, les consommateurs d’aujourd’hui sont enracinés dans le numérique. Le passage rapide au numérique représente à la fois un défi et une opportunité pour les marques. Les données sur les dépenses publicitaires des Socialbakers dans les médias sociaux pour le troisième trimestre nous montrent que les marques averties doublent leurs investissements publicitaires sur Facebook et Instagram » affirme Yvual Ben-Thzak, CEO de Socialbakers. « Rien qu’en Amérique du Nord, les marques ont investi 61 % de plus au troisième trimestre qu’au deuxième, en grande partie grâce au retour de la confiance des consommateurs qui passent plus de temps à s’engager et à acheter en ligne. »

 

Les dépenses publicitaires mondiales dans les médias sociaux augmentent de 56,4 % au troisième trimestre 2020

Par rapport au deuxième trimestre, les dépenses publicitaires mondiales dans les médias sociaux ont augmenté de 56,4 % au cours du troisième trimestre. Cela signifie que les dépenses mondiales du troisième trimestre ont presque doublé en moyenne par rapport au point le plus bas de la pandémie à la fin du mois de mars. La plus forte augmentation a eu lieu en Amérique du Nord, où les dépenses publicitaires ont augmenté de 61,7 %. Parmi les autres régions ayant enregistré de fortes hausses, citons l’Amérique centrale (+ 55,6 %) et l’Europe occidentale (+ 50,4 %). Les dépenses publicitaires moyennes sur le marché ont augmenté de 38,9 % au troisième trimestre, avec des hausses importantes dans les secteurs des produits alimentaires de grande consommation (+ 61,3 %), de l’automobile (+ 59,4 %), de la finance (+ 35,3 %) et du e-commerce (+ 27,5 %).

Toutes marques confondues, les dépenses publicitaires ont augmenté de 27,6 % au troisième trimestre par rapport à la même période l’année dernière. Dans l’ensemble, les dépenses publicitaires pour 2020 sont tombées en dessous des niveaux de 2019 au cours des premiers mois de la pandémie, en mars et avril, mais en mai, elles ont dépassé l’année précédente et sont restées en tête au troisième trimestre.

 

Le CPC atteint son plus haut niveau depuis 2019

Le CPC mondial a augmenté de 42,4 % au troisième trimestre, par rapport à la fin du mois de juin. À 0,168 $, le CPC mondial est maintenant à son plus haut niveau depuis fin 2019. Parmi les régions qui ont connu des augmentations significatives du CPC, on trouve l’Amérique latine (+ 44,8 %), l’Europe occidentale (+ 30,8 %) et l’Amérique du Nord (+ 19,5 %). Pour l’ensemble des marques, le CPC a augmenté de 32,1 % pour atteindre 0,140 $, soit le plus haut niveau depuis décembre 2019.

 

Le reach de la publicité sur Facebook s’étend, Instagram continue de dominer

Le reach des publicités Facebook en Amérique du Nord a augmenté de manière spectaculaire de 134,9 % au troisième trimestre par rapport à la même période l’année dernière. D’autres augmentations notables du reach des publicités Facebook ont été observées en Amérique latine (+49,7 %), en Europe occidentale (+31,3 %) et en Amérique centrale (+31,2 %). Au niveau mondial, le reach publicitaire de Facebook a augmenté en moyenne de 12,3 %.

Pendant ce temps, Instagram a continué à surpasser Facebook au troisième trimestre. La taille de l’audience des 50 plus grands profils de marque d’Instagram était 34,7 % plus importante que sur Facebook. Instagram a également généré un engagement beaucoup plus fort que Facebook, qui a eu 22x plus d’interactions. Malgré cela, 61,9 % de tous les messages de marque du troisième trimestre ont été publiés sur Facebook.

 

La presse quotidienne et les ONG constatent des pics importants dans les interactions

Comme on pouvait s’y attendre pendant la pandémie et les élections, la presse quotidienne et les ONG ont vu leur engagement augmenter fortement au cours du troisième trimestre. Les interactions de la presse quotidienne ont augmenté de 103,3 % sur Instagram et de 57,8 % sur Facebook, tandis que les interactions des ONG ont augmenté de 112,9 % sur Facebook et de 31,2 % sur Instagram. Il est intéressant de noter que les interactions dans le secteur du voyage ont augmenté de 60,9 % sur Facebook, mais ont diminué de 31,2 % sur Instagram.

Si l’on examine les tendances d’une année sur l’autre, les interactions mondiales du troisième trimestre sur les posts Instagram ont augmenté de 5,4 %, tandis que les interactions sur les posts Facebook étaient presque identiques. Les États-Unis sont une exception notable, avec une augmentation de 30,7 % des posts Facebook et une diminution de 2,4 % des posts Instagram.

 

Facebook Live et les vidéos longues sont les plus performantes

Au troisième trimestre, Facebook Live était de loin le format le plus engageant sur ce canal. Il offrait deux fois plus d’interactions que le format vidéo. Sur Instagram, les posts du carrousel qui peuvent inclure à la fois des images et de la vidéo ont été le format le plus engageant au troisième trimestre. Les interactions organiques de tous les formats sur Instagram ont augmenté au cours du troisième trimestre. Cependant, sur Facebook, seul Facebook Live a enregistré une augmentation des interactions, tandis que les autres formats sont restés stables par rapport au deuxième trimestre.

En ce qui concerne les formats les plus performants en termes de reach et d’interactions sur Facebook, les gagnants ont été les vidéos longues et très longues. Les vidéos très longues (plus de 5 minutes) ont eu le reach le plus important, soit 70,4 % de plus que les vidéos longues (plus de 65,194 secondes mais moins de 5 minutes). Cependant, la performance des vidéos très longues a diminué au cours des sept derniers mois. Au troisième trimestre, les vidéos longues ont obtenu l’indice de performance le plus élevé, soit 23,2 %.

« Si les résultats du troisième trimestre nous montrent quelque chose, c’est que les marques doivent s’adapter rapidement pour suivre des tendances de consommation toujours plus numérique », déclare Yuval Ben-Ithzak. « Les marques qui réagissent rapidement aujourd’hui et s’attachent à offrir une expérience client exceptionnelle à leur public en ligne seront les marques qui sortiront gagnantes demain ».

Le rapport de Socialbakers sur les Tendances en matière de médias sociaux pour le troisième trimestre 2020 est désormais téléchargeable gratuitement.

Vous aimerez aussi...

etude-marketing-influence-covid

Etude HypeAuditor : Le marketing d’influence face au Covid19

La plateforme HypeAuditor dévoile sa nouvelle étude dédiée au marketing d'influence en pleine période de crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”