L'avènement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises

L’avènement de la Responsabilité Sociétale des Entreprises

Si le pouvoir exécutif, comme ce dernier l’a indiqué, doit se repenser pour préserver l’Etat-providence dans lequel les Français pensaient vivre, il s’agit probablement d’un basculement historique mettant en exergue l’avènement de la Responsabilité sociétale des Entreprises (RSE).

 

Les richesses pour affronter les défis mondiaux

Il y a eu ces dernières années des coupes drastiques dans le budget de l’Etat, mais aussi des entreprises portant toujours plus haut le concept de la RSE et démontrent désormais leur utilité publique : jusqu’à voler au secours de l’Etat et pallier ses insuffisances. La RSE n’est désormais plus seulement affaire de communication, elle s’illustre comme voie possible pour des progrès sociaux, environnementaux, et désormais vitaux majeurs.

Dans les colonnes des Echos, Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH, écrivait que « Sans les entreprises, on ne sauvera pas le monde », dans le cadre de l’opération annuelle « La relève ». Cette dernière sonne particulièrement juste aujourd’hui. Ainsi, Bernard Arnault écrivait alors que les entreprises étaient la solution aux problèmes de notre monde car c’est en mobilisant nos richesses communes que l’on affronte des défis mondiaux comme la pauvreté et le dérèglement climatique.

Le groupe LVMH s’est ainsi distingué en transformant en un temps record certaines de ses usines de fabrication de parfums en produisant des gels hydroalcooliques à destination des hôpitaux, puis en faisant appel à ses réseaux de fournisseurs pour acquérir des masques en grande quantité, là où les systèmes de santé français en manquaient cruellement.

 

 

Des images qui resteront : quatre entreprises françaises au temps du Covid 19

Il y a le gel hydroalcoolique LVMH, mais aussi le masque de plongée Décathlon, pour lequel l’entreprise a fourni les indications pour l’impression en 3D d’une valve permettant de le détourner à destination de respirateurs médicaux. Il y a aussi ces start-up comme Feed, repas concentrés en bouteilles, distribuant massivement ses produits dans les milieux médicalisés. Ou encore la marque de jeans fabriqués en France 1083, qui a transformé ses ateliers de production pour produire des masques en tissus à destination des professionnels de santé non-confrontés au Covid 19. Quatre entreprises parmi d’autres, quatre entreprises qui marquent ces temps de pandémie et laisseront des images qui rejoigneront probablement les livres d’Histoire.

 

 

La Responsabilité Sociétale des Entreprises au chevet de l’Etat

Si le pouvoir exécutif, comme ce dernier l’a indiqué, doit se repenser pour préserver l’Etat-providence dans lequel les Français pensaient vivre, il s’agit probablement d’un basculement historique. D’une part, de grandes entreprises deviennent ainsi légitimes à porter une voix à hauteur de décideurs politiques de premier plan. D’autre part, l’agilité de l’écosystème entrepreneurial français prend la lumière, avec des créateurs d’entreprises qui, même si non issus de l’économie sociale et solidaire, ayant grandi avec des discours sur l’impact sociétal des entreprises, font preuve de la détermination des grands. 

 

 

 

Tribune proposé par Sébastien Rouichi-Gallot, Fondateur de Rouge-Gorge

Vous aimerez aussi...

AD-tech-summit-bleu

IAB AdTech Summit 2020 : le rendez-vous annuel de l’expertise digital

Save the date ! L’IAB France invite la communauté du marketing digital à se réunir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”