L’association Prévention Routière se moque des résultats du Bac.

Pour prévenir des dangers de la route cet été, la Prévention Routière dévoile une campagne d’affichage inédite dans les lycées et sur les réseaux sociaux 

Cette année, l’association investit les lycées lors des résultats du Bac afin d’afficher son message volontairement jeune et disruptif. L’idée ? Montrer que malgré l’importance des résultats, ce qui est primordial cet été, c’est de rentrer sain et sauf de soirées. Et ce dès le soir-même, puisque le jour des résultats marque la fin d’une étape importante et le début des vacances, moment idéal pour l’organisation de soirées festives bien souvent arrosées. Une manière efficace de rappeler aux jeunes conducteurs que les accidents de la route ne sont pas une fatalité, de leur apporter des conseils et un rappel de la réglementation*.

Cette campagne signée par l’agence Les Venants en collaboration avec J’ai un pote dans la com,  se décline en affichage sauvage ainsi que sur les réseaux sociaux auprès d’une cible d’étudiants & jeunes conducteurs.

Lycée 1 

Lycée 2

Derrière un message jeune et décalé, une cause très sérieuse.

 L’association Prévention Routière prend ici la parole de manière très singulière car au delà de faire passer son message habituel de prévention, la volonté est également de saisir l’attention de jeunes sur un moment clef de leur vie. En effet, à leur âge, le Bac est la chose la plus précieuse à leur yeux. Le diplôme en poche, ils en oublient presque la dangerosité de la conduite sous alcool.

Cette campagne digitale & physique arrive pour rappeler aux jeunes les dangers de la route, surtout en vue des soirées qui s’annoncent arrosées cet été.

« Avoir son bac c’est bien. Rester en vie, c’est mieux. »

En France, les jeunes adultes perdent la vie sur les routes, le plus souvent en rentrant de soirées festives arrosées, comme celles très fréquentes après le Bac. La route est la première cause de mortalité chez les 18-24 ans. Ils sont pour la plupart tués en fin de semaine et la nuit, où se produisent deux tiers des accidents mortels impliquant des conducteurs alcoolisés.

Outre l’alcool, d’autres facteurs d’accidents touchent les jeunes conducteurs: la consommation de stupéfiants, la sur-occupation des véhicules, la vitesse, auxquels s’ajoute l’inexpérience de la conduite.

« Rater son bac, c’est pas la mort. Rater un virage, si. »

Ce week-end, sur les réseaux sociaux, l’association Prévention Routière s’emploie donc à rappeler aux jeunes qu’il y a une vie après le Bac. Pour terminer la soirée en beauté, il leur est vivement conseillé d’anticiper leur retour en désignant un SAM, en dormant sur place ou en se déplaçant en taxi ou VTC

Alors rappelez-vous les potes, fêtez bien votre Bac, mais ne prennez pas le volant après votre soirée !

Vous aimerez aussi...

Voici le visage des enfants qui passeront un Noël sans magie

Si pour la majorité des enfants Noël rime avec cadeaux, famille et chaleur humaine, ce n'est malheureusement pas le cas de tous. La croix-rouge s'engage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend