L’actrice Maisie Williams voit sa start-up Daisie prendre son envol

La start-up Daisie, dédiée à la collaboration entre créatifs, vient de réaliser une levée de 2,5 millions de dollars, selon des informations obtenues par Techcrunch.

Maisie Williams, l’interprète d’Arya Stark dans Games of Thrones s’est lancé dans le business en créant, en collaboration avec le producteur de cinéma Dom Santry, l’application Daisie. En août 2018 elle a été lancée en version bêta. Depuis quelques jours elle est accessible à tous et compte déjà 100 000 membres. 

Un tremplin aux jeunes talents

Le monde de la création peut sembler être totalement inaccessible pour les personnes qui n’ont aucun contact dans le milieu ou qui viennent de petites villes.

L’application mobile a pour but de servir de tremplin aux jeunes talents qui souhaitent se faire connaitre dans le milieu artistique. Une plateforme qui est un endroit dédié aux artistes, ceux-ci peuvent partager leur travail ou se connecter avec d’autres personnes de ce milieu. Elle s’adresse aux créatifs, tous domaines confondus : écriture, design, digital, même maquillage… Les usagers possèdent un espace où ils peuvent montrer leur travail et recueillir des avis.

Une réelle alternative aux réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Instagram, selon Maisie Williams et Dom Santry. « Les réseaux sociaux sont des endroits qui peuvent nous faire sentir très seul. Ils n’incitent pas forcément à la collaboration et ne favorisent pas nécessairement les connexions significatives. »

 

Éviter de ressembler aux autres réseaux sociaux

Les deux jeunes créateurs souhaitaient un réseau social sans followers ni likes. Évidemment il faut se créer un profil sur l’application, mais il n’y a aucun décompte de likes ou de followers sur la plateforme. Le but premier étant de mettre en avant des projets et de favoriser les rencontres. Il est possible de se suivre, de rechercher des projets par rapport au type d’activité par exemple. 

L’application n’est pas encore monétisée, mais la start-up n’est pas au bout de ses idées. Elle a comme projet de se servir de Daisy pour aider les entreprises qui seraient à la recherche de talents pour leurs projets.

Behance ou Dribbble ont du souci à se faire !

Vous aimerez aussi...

Les étudiants utilisent les réseaux sociaux pour choisir leur université

Avec plus de 220 000 mentions pour 28 universités britanniques et américaines, le cabinet Mention affirme que les étudiants utilisent les réseaux sociaux pour les aider à choisir leur université. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”