La Vénus de Milo a retrouvé ses bras avec l'agence HEREZIE

Un moyen original pour sensibiliser le public aux prothèses 3D ? C’est le défi relevé par l’ONG Handicap International à l’occasion de sa campagne #bodycantwait.

Si votre chemin a croisé la station de métro qui dessert le musée du Louvre ce mercredi 6 mars, non, vous n’avez pas rêvé : la réplique du célèbre buste sans bras était bien appareillée de deux prothèses. Et ce n’était pas la seule ! Une dizaine de statues ont été temporairement équipées dans la capitale, notamment au jardin des Tuileries et au parc Monceau.
Cette opération de sensibilisation vient s’insérer dans la campagne « body can’t wait » (le corps ne peut pas attendre) lancée en 2015. De façon très symbolique, l’objectif pour l’ONG était « d’interpeller le grand public » afin de le sensibiliser au sujet des prothèses 3D. En effet, Handicap International rappelle qu’environ 100 millions de personnes dans le monde auraient besoin de prothèses orthopédiques.
Malgré un prix plus élevé, le choix de la 3D permet une fabrication plus rapide et efficace, ce qui reste l’ambition première de l’organisation pour venir en aide aux blessés dans les zones de conflit. A travers ces réalisations sur le patrimoine, l’enjeu est de récolter des fonds pour développer le programme d’impression de prothèses.

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...