La fusion entre TF1 et M6 menace gravement la concurrence dans de la distribution audiovisuelle

molotov-tf1-m6-medias-jupdlc

Suite à l’annonce de la future fusion entre TF1 et M6, plusieurs voix s’élèvent dans l’univers des médias. Notamment celle de Molotov.tv, solution de service télévision et vidéo en streaming. 

Nous vous proposons de découvrir leur prise de position via un communiqué de presse envoyé à la rédaction de J’ai un pote dans la com :

« Alors que TF1 annonce sa volonté de concrétiser son objectif de racheter sa rivale M6, réalisant dans l’hexagone la plus grosse concentration de pouvoirs économiques du paysage audiovisuel européen, les autorités de régulation – le CSA, l’Autorité de la concurrence et la Commission Européenne – et les pouvoirs politiques – exécutif et parlementaires – doivent s’assurer de la préservation de la concurrence, de l’innovation et de la diversité dans l’univers télévisuel français contre les menaces d’éviction que fait peser cette méga-fusion sur l’ensemble de la filière.

Présentée sous l’alibi favorable d’une riposte aux pratiques monopolistiques des GAFAN, cette fusion entre TF1 et M6 comporte en réalité des risques vitaux pour tous les acteurs français de l’audiovisuel.

molotov-tf1-m6-medias-jupdlc

Avec une puissance économique représentant les trois quarts du marché publicitaire du média télévisé et près de 40% de part d’audience de la télévision française, le groupe qui émerge serait en capacité d’agir en abusant de sa position désormais ultra-dominante, en particulier dans le domaine de la distribution des contenus et services de télévision, où les deux groupes ne cessent déjà de tenter d’écarter toute concurrence.

publicité


Molotov est bien placée pour constater à quel point les engagements pris auprès de l’ADLC en août 2019 par TF1 et M6 dans le cadre de la création de Salto, n’ont eu, près de deux ans après et jusqu’à ce jour, aucun effet sur leur comportement anticoncurrentiel. Avec cette fusion, les deux groupes pourront désormais librement coordonner leurs stratégies d’éviction et entraver plus encore toute concurrence sur le marché de la distribution.

Leur rapprochement en tant qu’éditeurs devrait, en toute logique, conduire à leur interdire d’opérer sur le marché de la distribution. De même, ce projet de fusion doit être pris en compte dans le débat qui a lieu en ce moment même sur la redéfinition de la chronologie des médias.

La menace que fait courir cette fusion sur l’avenir de la distribution va conduire Molotov à saisir dans les jours qui viennent les autorités concernées pour demander que des garanties sérieuses soient apportées afin de préserver les équilibres et le pluralisme dans l’audiovisuel français. »

molotov-tf1-m6-medias-jupdlc

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...