Jumelage familial de TikTok : Supervisez l'utilisation de vos enfants

Jumelage familial de TikTok : Supervisez l’utilisation de vos enfants

tiktok-jeunes-smartphone

TikTok faisant fureur, en particulier chez les adolescents, intéressons-nous à une fonctionnalité qui vous permet de mieux contrôler la façon dont nos enfants interagissent avec l’application.

Outre les adultes, la plateforme est très populaire auprès d’un public plus jeune, en particulier les adolescents et les préadolescents. Cela doit amener les parents à s’intéresser à ce que leur progéniture fait sur l’application, d’autant plus que des dangers peuvent parfois s’y cacher. Prenant la forme de personnages peu recommandables ou de contenus douteux qui ne devraient pas être visionnés avant que leurs enfants n’atteignent un certain âge, la supervision des parents est recommandée.

C’est pourquoi TikTok a lancé au début de l’année une fonction appelée « Family Pairing » (ou jumelage familial). Bien qu’auparavant, les parents pouvaient également définir des restrictions, ils devaient le faire directement à partir des appareils de leurs enfants. Cette nouvelle fonction est plus pratique et offre aux parents un plus grand degré de contrôle et de surveillance.

 

Comment les parents peuvent-ils contrôler la façon dont leurs enfants utilisent TikTok ?

La mise en place du jumelage familial est assez simple. Vous devez taper sur « Moi » puis sur les trois points, ce qui vous amène au menu « Paramètres et vie privée ». Si vous faites défiler les options, vous apercevrez « Jumelage familial ». Sélectionnez cette option pour pouvoir indiquer si vous êtes le parent ou l’adolescent.

tiktok-outil-famille

Les options offertes aux adolescents sont limitées : ils peuvent uniquement scanner le code QR de l’application de leurs parents, ce qui leur permet de renoncer à une partie du contrôle de l’application. Les parents, quant à eux, peuvent désormais gérer l’application et restreindre ou autoriser certaines fonctionnalités.

tiktok-telephone

Grâce à la gestion du temps à l’écran, les parents peuvent fixer une limite au temps que leurs enfants passent avec l’application. Cette fonction est très pratique, car de nombreux adolescents passent déjà un temps considérable sur leur téléphone, naviguant sur les réseaux sociaux, jouant à des jeux et partageant sans cesse les moindres détails de leur vie.

Les parents doivent également se méfier du contenu, car tout ce qui apparaît sur TikTok n’est pas adapté aux yeux des enfants et des adolescents. C’est pourquoi, dans un souci de garder la plateforme conviviale pour les familles, l’application permet aux parents de mettre en place un mode restreint. Cela permettra de filtrer les contenus « qui ne conviennent pas à tous les publics », comme le dit l’application. Si vous n’êtes pas sûr de ce que cela signifie, un exemple serait que les artistes adultes utilisent la plateforme pour atteindre un public plus large. La gestion du temps passé devant l’écran et le mode restreint sont tous deux disponibles pour tous dans le menu « Bien-être numérique ».

publicité

Annonce par JPC Network


La troisième option offerte aux parents consiste à limiter les personnes qui peuvent communiquer avec leurs enfants par messagerie directe. Ils peuvent empêcher certaines personnes d’envoyer des messages à leurs enfants ou choisir de désactiver complètement la messagerie. En ce qui concerne les messages inappropriés, TikTok ne permet à personne d’envoyer des images ou des vidéos par message direct et, en outre, au début de cette année, la plateforme a commencé à désactiver automatiquement les messages directs aux utilisateurs enregistrés qui ont moins de 16 ans.

 

En conclusion

Si certains peuvent prétendre que cela porte atteinte à la vie privée des enfants, la génération Z est la première génération à être élevée dans le monde numérique moderne avec différents types de risques, contrairement à ceux auxquels leurs parents et grands-parents ont été confrontés. Il est donc préférable de les aider à accéder aux réseaux sociaux en les guidant un peu plutôt que de les abandonner à leur sort. Ainsi, ils peuvent s’informer sur les risques associés aux médias sociaux et être élevés pour devenir des citoyens responsables et honnêtes.

 

Tribune proposé par Benoit Grunemwald Expert en Cyber sécurité, ESET France

Vous aimerez aussi...

femmes-masques-vote-rouge

Le nom du TIME se métamorphose en VOTE à l’approche des élections

Pour la première fois depuis un siècle, le Time Magazine remplace son nom en couverture par le mot "Vote" à l'approche des élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”