INTERVIEW : Séverine Six, Head of agencies & business partners chez Facebook

La rentrée 2021 est synonyme de relance pour le marché dans sa globalité. Soucieux d’accompagner au mieux ses partenaires, annonceurs et agences, Facebook place l’innovation au cœur de sa stratégie « de reprise ». Mais, comment ? Quelles sont les actions mises en place pour accompagner ces acteurs au quotidien ? Pour en savoir plus, les équipes de J’ai un pote dans la com se sont entretenues avec Séverine Six, Directrice du département Agences et Business Partners chez Facebook.

 

Interview Séverine Six, Directrice du département Agences et Business Partners chez Facebook

JUPDLC : Au quotidien, quelles sont vos missions au sein de Facebook ?

Séverine Six : Au quotidien, j’accompagne les agences et leur apporte les informations nécessaires à la bonne construction d’une campagne de communication au sein de l’univers Facebook. Nous sommes en quelque sorte des facilitateurs. Nous devons être les premiers à informer nos agences-partenaires d’une nouvelle offre ou d’un nouveau produit. Elles peuvent ainsi tester ces solutions, les appréhender, et les proposer à leurs clients. Être à l’écoute des agences, voilà ma mission principale. Pour donner quelques chiffres, en mars 2021, nous comptions 200 millions d’entreprises clientes, 10 millions d’annonceurs actifs, et un chiffre d’affaires Q2 2021 de 29,07 milliards de dollars.

 

JUPDLC : En cette rentrée 2021, quelle est la demande du marché ?

Séverine Six : Après près de 18 mois passés complètement en dehors du bureau, la relance est au rendez-vous. Facebook est un acteur de la relance, et nous devons accompagner au mieux les agences. Depuis la rentrée, elles sont nombreuses à nous solliciter pour des avis et des conseils suivant des briefs qu’elles peuvent recevoir.

Aujourd’hui, plus que tout, les annonceurs veulent accompagner les clients, et proposer de nouvelles expériences. Dans cette démarche, Facebook, en tant qu’acteur majeur du marché, se doit d’être force de proposition et de recommandation auprès des agences. En cette période de rentrée et de relance, nous devons être particulièrement efficaces : les annonceurs ont besoin de résultats forts pour continuer à investir massivement.

 

JUPDLC : Qu’allez-vous retenir de cette période de crise ?

Séverine Six : Nous sommes enfin de retour en présentiel. Ce fut long, très long. Cette période de crise nous prouve que rien ne remplace la dynamique de la présence humaine. Nous avons appris beaucoup de choses, et certaines vont demeurer, notamment une rapidité et une fluidité qui impose un nouveau rythme de travail. Chez Facebook, par exemple, nous avons installé des réunions virtuelles avec des masques Oculus où chacun avait un avatar. Au niveau global, nous sommes en croissance en 2020.

 

JUPDLC : L’innovation est un des facteurs de la relance. Qu’en est-il chez Facebook ?

Séverine Six : L’innovation est au cœur de notre stratégie de développement. Nous innovons sans cesse. Cette période de crise a même été un accélérateur de nouvelles tendances. Pour exemple en mai 2020, pendant le confinement, nous avons lancé une nouvelle fonctionnalité : Facebook Shops. Avec ce nouveau service, les marques peuvent ouvrir gratuitement une boutique en ligne pour vendre et encaisser directement au sein de la plateforme. Une fonctionnalité utile à un moment où Facebook a franchi la barre des 3 milliards d’utilisateurs actifs. Enfin, nous continuons à nous intéresser de près aux nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle.

 

JUPDLC : Comment évolue « Facebook Checkout » ?

Séverine Six : Les internautes viennent sur la famille d’applications Facebook pour trouver de l’inspiration. Pour transformer cette inspiration en achat, nous avons créé Checkout sur Facebook et Instagram, qui est un moyen transparent et sécurisé de vendre et d’acheter des produits directement sur ces applications. Le paiement sur Instagram est disponible pour tous les comptes business et créateur éligibles aux États-Unis. À terme, nous prévoyons de l’étendre aux entreprises situées hors des États-Unis.

publicité


 

JUPDLC : En quoi Facebook Shops se différencie-t-il de Marketplace ?

Séverine Six : Notre objectif est de faciliter le shopping et de faire en sorte que chacun, de la petite entreprise à la marque internationale, puisse utiliser nos applications pour entrer en contact avec ses clients. Facebook Shops propose aux e-commerçants de mettre en avant leurs produits à travers des publicités. À l’inverse, Marketplace est une fonctionnalité qui permet aux particuliers de ventre leurs produits sur Facebook. La relance passera par le digital, c’est une certitude. Pour rappel, 82% des internautes ont découvert une marque ou un service via Facebook en 2020, selon une étude GfK. À noter que plus d’un milliard de personnes dans le monde visitent Facebook Marketplace chaque mois et qu’en juin 2021, nous avons comptabilisé 300 millions de visiteurs mensuels sur Shops.

 

JUPDLC : La vidéo est un format fortement demandé par les agences sur Facebook. Qu’en est-il pour l’audio ?

Séverine Six : Sur Facebook, la vidéo est le format le plus demandé. Les résultats sont très positifs pour les annonceurs. Nous sommes un acteur très efficace sur ce format. Concernant l’audio, nous y réfléchissons et élaborons des phases de tests.

 

JUPDLC : Le sujet de la data collectée par Facebook est-il toujours une source d’inquiétude pour les agences et les utilisateurs ?

Séverine Six : La question autour de la data collectée par Facebook est légitime. Les annonceurs aussi peuvent se la poser. Sur ces questions de brand safety, nous nous employons à répondre au mieux à nos partenaires et à nos utilisateurs afin de les rassurer. Nous sommes dans une logique de transparence.

bureau-ordinateur-femme-ecran-page-facebook
Crédit Photo : Pexels / cottonbro

Et pour en savoir plus sur les stratégies de Facebook, découvrez l’épisode BRANDIIING #12 avec Amélie Péan-Hegyi (24 min)

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...