Happn s'engage contre le cyber-harcèlement !

Happn s’engage contre le cyber-harcèlement !

L’application de rencontres Happn s’associe au gouvernement et met en place une campagne contre le cyber-harcèlement

En 2020, 1,116 milliard d’euros seront mobilisés pour l’égalité femmes-hommes, incluant la plateforme de signalement aux policiers et aux gendarmes arretonslesviolences.gouv.fr, le soutien au fonds Mukwege, des subventions à destination d’associations (augmentation de 21% en moyenne, depuis 2017), ou encore le financement de bracelets d’éloignement, avec 5,6 millions d’euros investis.

A l’occasion du 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Gouvernement se mobilise et organise une vaste campagne de communication nommée « Arrêtons les violences« . Celle-ci oriente les victimes mais aussi les témoins pour mettre fin au cycle des violences sexistes et sexuelles, et renforce la notoriété des outils mis à leur disposition parmi lesquels le 3919, numéro d’écoute national, gratuit et anonyme. Cette campagne vise également à accompagner l’annonce des mesures prises suite au Grenelle des violences conjugales, visant à mieux protéger les victimes.

En parallèle, happn, l’un des leaders internationaux du marché des applications de rencontre, lancera une campagne in-app afin de sensibiliser ses utilisateurs sur le sujet du cyber-harcèlement : un faux profil d’harceleur sera dans l’application, et révélera à la fin toutes les informations à connaître et les numéros d’aide en cas de harcèlement. Un message de sensibilisation sera également envoyé à la base happn France.

 

Vous aimerez aussi...

king-kong-2019

King Kong : Une expérience immersive dans l’Empire State Building

Le musée de l'Empire State Building a dévoilé une installation immersive mettant en scène King King, le singe le plus connu du cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”