Guide de survie de l’étudiant en école de communication

Réaliser ses études dans la communication n’est pas tous les jours évident. Entre compétitions inter-classes, stages, mémoires et développement personnel, l’étudiant en com’ doit rester clairvoyant sur son avenir.

Pour y arriver et devenir l’élément indispensable d’une agence ou d’une équipe de communication, il se doit de respecter un certain nombre de règles tout en adoptant un comportement exemplaire. Si d’aucuns pensent que la communication est un univers fantasque dominé par le règne du style jeans-baskets, la coolittude et le tutoiement, la réalité est tout autre. Rigueur, créativité et ouverture d’esprit seront vos meilleures armes pour réussir avec brio vos études en communication.

Voici alors quelques conseils pour que vos études se passent bien et vous amènent au job de vos rêves :

 

Lire, il faut lire !

La lecture est essentielle pour développer ses capacités rédactionnelles. C’est elle qui va vous permettre d’affuter votre esprit de synthèse ainsi que votre plume. La langue française est extrêmement riche et le devoir d’un communicant est de pouvoir la manier avec aisance et pragmatisme. Oui, le choix des mots dans la communication ne doit pas laisser de place au hasard.

C’est pourquoi vous devez lire, beaucoup, souvent.

 

 

Aimez-vous les uns les autres

Il est difficile de s’entendre avec tous ses petits camarades de classe et nous ne prétendons pas ici vous forcer à leur écrire une lettre d’amour, c’est évident. Par ailleurs, comprenez bien que les gens avec qui vous êtes en cours actuellement sont vos futurs collaborateurs dans le monde professionnel. Clients, collègues, partenaires, une fois l’école terminée, vous serez amenés à retravailler avec eux, de près ou de loin.

Rappelez-vous que l’univers de la communication et des médias demeure petit et que le réseau est primordial pour avancer.

En ce sens, soyez bienveillants dans les relations que vous avez avec vos compagnons de route durant vos études.

 

 

Soyez curieux

La curiosité est loin d’être un vilain défaut. C’est même l’atout principal d’un bon communicant. Notez que les meilleurs planneurs stratégiques sont avant toute chose des personnes curieuses, qui se demandent comment marche le monde.

Il vous incombe donc de faire ce travail de réflexion, visant à déconstruire les systèmes existants afin de mieux les comprendre. Pourquoi les consommateurs sont de plus en plus défiants face à la publicité ? Comment les marques peuvent-elles améliorer leurs produits ? Comment fonctionne le système politique français ? Toutes ces questions ne doivent pas être mises de côté.

Ainsi, la créativité sans curiosité n’est rien. C’est cette même curiosité qui va vous faire évoluer.

 

 

Netflix and chill ça va 5 minutes…  

La doctrine sociale actuelle imposée par une pratique quelque peu aliénante de la consommation de films et de séries en quantité astronomique, tend à nous faire culpabiliser si nous n’avons pas vu tel ou tel contenu audiovisuel.

De plus, cette même doctrine voudrait que l’on consacre notre dimanche à Netflix, en oubliant les sorties au musée, au cinéma, la lecture ou encore le sport, pour le bien-être physique et mental… C’est insupportable ! L’étudiant en communication a le devoir de développer son intellect et son appétence pour l’Art, la Culture, l’Histoire.

Alors certes, il y a des contenus de grande qualité sur Netflix, mais la manière boulimique dont nous les consommons nous empêche, par principe, d’en apprécier la réalisation, la mise en scène et souvent, le message véhiculé.

Prenez alors le temps de savourer, de lire, d’aller aux expositions, de vous émerveiller d’une simple musique. Tout va aller très vite dans votre vie professionnelle, surtout dans la communication. Vous devez alors dès à présent prendre de bonnes habitudes concernant vos temps libres et votre façon de nourrir votre créativité.

 

 

Soyez courageux

Le climat anxiogène régnant aujourd’hui dans notre société occidentale ne nous pousse pas forcement à la plus grande joie de vivre. Réchauffement climatique, pollution des mers, catastrophes naturelles, bêtise et médiocrité ambiantes sur les chaines d’information en continue, tous ces éléments viennent ternir la vision de l’avenir que les jeunes peuvent avoir.

Mais gardez en tête que c’est à vous qu’il revient de faire changer les choses. Les étudiants de cette génération ont toutes les cartes en main pour faire évoluer le monde et l’améliorer.  C’est cette fougue, cette impertinence et cette détermination à vouloir faire mieux que nos ainés que les marques doivent prendre en compte. Et en tant que communicants, n’oubliez pas que la communication a un rôle central dans notre vie et peut améliorer beaucoup de choses. Plus qu’un simple reflet de notre société, la communication change les mentalités et les comportements.

Alors oui, nous attendons certainement de vous beaucoup plus que des générations précédentes. Mais soyez courageux et faites changer les modes de pensée, faites changer les marques, faites changer les décideurs, bref, faites !

 

Pour en savoir plus sur les formations aux métiers de la communication et des médias, découvrez l’école Audencia SciencesCom sur son site web et à l’occasion de ses réunions d’informations à Nantes et Paris.

 

Vous aimerez aussi...

Le contenu a tué le contenu ! Vive le contenu !

Au départ il était subtil, on le discernait à peine, l’apparition de la marque était discrète, son utilisation encore peu connue et son efficacité à son comble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”