Doctolib et Frame55 libèrent la parole autour de la santé mentale en podcast

En collaboration avec Frame55
JUPDLC-frame55-doctolib-une-histoire-en-soi

Doctolib est une application de gestion et de prise de rendez-vous destinée aux professionnels de la santé et à leurs patients. En France, celle-ci figure dans le top 3 des applications les plus téléchargées. Et ce n’est pas rien ! Doctolib est aujourd’hui une référence et fait partie des outils indispensables inscrits dans le quotidien des gens. Dans cette lignée, le groupe met également un point d’honneur à parler de santé mentale. Celui-ci décide donc, en 2023, de lancer un tout nouveau format lui permettant de libérer la parole et ainsi lever les tabous sur ce sujet, en compagnie de l’agence social media, influence et publicité Frame55. Ensemble, ils dévoilent le podcast Une Histoire en Soi.

JUPDLC-frame55-doctolib-une-histoire-en-soi
Crédit photo : Frame55

Réunir les internautes autour du sujet de la santé mentale

Trop souvent laissée de côté, la santé mentale est aujourd’hui de plus en plus prise au sérieux. Malheureusement, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que cela fasse pleinement partie des sujets sur lesquels nous pouvons nous exprimer librement. En effet, tout le monde n’a pas forcément le courage d’en parler, de peur d’être incompris ou critiqué. À l’inverse, certains peinent à comprendre ceux qui souffrent. Il était donc nécessaire de trouver un moyen d’en parler, à cœur ouvert, et ainsi faire que la santé mentale ne soit plus un sujet tabou.

C’est dans cette optique que Doctolib décide de faire appel à l’agence Frame55. Dans une campagne entièrement dédiée à ce sujet, il est question de montrer la voie à ceux qui craignent de parler de ce qu’ils ressentent, de les inciter à consulter pour libérer leur parole et le poids qu’ils gardent en eux. Et pour ce faire, quoi de mieux qu’un format accessible à tous ceux qui ont besoin d’aide !

frame55-grand-prix-topcom-corporate-business
Crédit photo : Frame55

Doctolib : quels sont ses objectifs pour lever le tabou ?

Cette campagne a plusieurs objectifs. Premièrement, Doctolib souhaite lever le tabou sur la consultation avec un psy. Nombreux sont ceux qui ont du mal à admettre qu’ils consultent pour ne pas sembler « faibles » ou « déséquilibrés » en société. Mais n’importe qui peut être amené à consulter au cours de sa vie. Que ce soit la perte d’un proche, une défaite personnelle ou professionnelle, un mal-être, un manque d’estime de soi, un trouble, ou un besoin de se livrer sur un sujet particulier… Chacune des situations que nous traversons peut-être le point de départ d’une conversation qui nous aide à y voir plus clair et à surmonter ce qui nous bloque.

Ensuite, Doctolib souhaite déstigmatiser la consultation avec un psy auprès des 15-35 ans, notamment. Il est donc question d’ouvrir la discussion à ce sujet et de sensibiliser à la santé mentale de manière douce.

Enfin, il est question d’y parvenir par le biais d’un canal de communication encore sous-exploité, pouvant se démultiplier sous différents formats. Et Frame55 a justement mis le doigt sur le format idéal !

Podcast


Une Histoire en Soi : un podcast imaginé par Frame55 pour Doctolib

Pour libérer la parole au sujet de la santé mentale, l’agence Frame55 décide de se tourner vers le podcast, un format audio gratuit que l’on peut écouter n’importe où. Notons que plus de la moitié des auditeurs de podcast ont moins de 35 ans, ce qui correspond parfaitement à la cible de Doctolib. De plus, ce type de format est complètement adéquat pour évoquer tout type de sujet, en long, en large et en travers. Véritable « safe place », le podcast Une Histoire en Soi comprend cinq épisodes. Chacun d’entre eux évoque un sujet différent, trop souvent sous-estimé par la personne touchée et par l’entourage, et qui peut, à la longue, s’avérer être un véritable fardeau au quotidien. Parmi ceux-ci, l’éducation, la famille, les réseaux sociaux, le post-partum et le travail. Et l’on peut dire qu’Une Histoire en Soi n’a pas manqué d’avoir les résultats escomptés par Doctolib et son agence !

Des résultats encourageants !

Les résultats générés par le podcast créé par Frame55 pour Doctolib sont plus que positifs ! Au total, Une Histoire en Soi c’est :

  • 5 épisodes & témoignages
  • 310 000 personnes touchées
  • 22 000 écoutes
  • 50 % de taux de complétion moyen
  • Prix Or du TopCom Grand Prix Corporate 2024

Et pour en apprendre davantage, l’équipe de J’ai un pote dans la com est ravie de vous dévoiler, dans un second temps, une interview de Jean Sabouret, CEO & fondateur de l’agence Frame55.

Interview de Jean Sabouret, CEO & fondateur de l’agence Frame55

JUPDLC-Frame55-communication-corporate-P (2)
Crédit photo : Frame 55

JUPDLC : Tout d’abord, pouvez-vous nous indiquer quel a été votre rôle par rapport à ce projet ?

Jean Sabouret : Je suis le chef d’orchestre avec mes équipes. Mais je laisse beaucoup la main afin qu’ils puissent créer et s’épanouir. Je m’assure juste de préserver les intérêts de l’ensemble de parties prenantes, que ce soit le client ou l’agence. Dans ce cas précis, c’était un projet qui me tenait tout particulièrement à cœur, et j’ai aussi eu le rôle de réaliser les différents échanges avec les personnes interrogées et les psychologues.

JUPDLC : De manière plus concrète, et pendant la durée de ce projet, en quoi consistait une journée « standard »? Quelles étaient vos tâches, vos objectifs ?

Jean Sabouret : Mon objectif était de réussir à créer un format qui a du sens pour le client. Réussir à faire un format autour de la santé mentale qui parle vrai, qui est pertinent pour quelqu’un qui pourrait être dans une situation compliquée. Pendant toute la durée du projet, et même encore aujourd’hui, on s’est dit « Si ça aide ne serait-ce qu’une seule personne, c’est déjà un succès ». C’est la force de ces projets.

JUPDLC : Aujourd’hui, et au vu des résultats, diriez-vous que ces objectifs ont été atteints ?

Jean Sabouret : Oui ! On est contents des retombées de ce podcast. On est très contents également des retours que nous avons eus de la part de nos intervenants, que ce soient les personnes interrogées ou psychologues. J’ai énormément appris sur des sujets que je maîtrisais peu et j’ai rencontré plusieurs personnes franchement formidables.

doctolib-resultats-podcast-une-histoire-en-soi-sante-mentale-agence-frame55
Crédit photo : Frame55

JUPDLC : « Une histoire en Soi » : comment vous est venu le nom du podcast ?

Jean Sabouret : Ce n’était pas le nom initial ! C’est le fruit d’échanges avec le client, je crois même que le nom est venu de la part de Maëlle, la lead côté client sur le projet. Mais au final, ça a fait directement l’unanimité.

JUPDLC : Sur quelles plateformes a été diffusé le podcast ? Pourquoi ?

Jean Sabouret : L’ensemble des plateformes d’écoute évidemment. Mais également à travers des petites capsules vidéos prévues pour les autres plateformes sociales de Doctolib. L’idée était de faire découvrir le podcast par le biais de ces capsules, mais également grâce aux relais des différentes personnalités que nous avions interviewées.

JUPDLC : Pourquoi diriez-vous que le podcast est particulièrement adapté au sujet de la santé mentale ?

Jean Sabouret : Parce qu’on prend le temps. De plus en plus de formats aujourd’hui tendent à être de plus en plus courts. La santé mentale, c’est un sujet où on doit prendre le temps. Le podcast s’est tout naturellement dessiné comme le meilleur format pour traiter ce sujet.

Ensuite, on a fait en sorte de me faire entièrement disparaître au montage. Pour pouvoir faire un vrai focus sur l’histoire de notre intervenant, et pas sur moi.

JUPDLC : La santé mentale est un enjeu de santé public très actuel et particulièrement important. Pourquoi avoir ciblé cette tranche d’âge ?

Jean Sabouret : Parce que les données sont assez alarmantes, de plus en plus de jeunes sont touchés par des sujets de santé mentale. J’ai moi-même eu des problématiques dans ce domaine étant plus jeune et j’ai eu la chance d’être formidablement accompagné. J’ai également la certitude qu’encore beaucoup de préjugés existent sur la consultation avec un professionnel de la santé mentale. C’est pour ça qu’il reste indispensable, et encore aujourd’hui, d’ouvrir le sujet, d’entendre des témoignages. Enfin, le fait d’avoir un psychologue qui nous donne des clés de compréhension et qui nous explique comment fonctionne son métier permet de démystifier la consultation.

JUPDLC-frame55-doctolib-une-histoire-en-soi
Crédit photo : Frame55

JUPDLC : Comment avez-vous procédé pour sélectionner les intervenants de vos podcasts ? Quelles sont leurs particularités, leurs points communs ?

Jean Sabouret : C’est une personne de l’équipe qui a fait un super boulot sur le sujet. On voulait des personnalités suivies, pour pouvoir partager le témoignage à leur communauté derrière. On voulait également une grande variété de sujets, une diversité aussi sur les intervenants. Après, les choses se sont faites vraiment naturellement, les personnalités contactées, qui avaient déjà eu des sujets de santé mentale sont TOUS venues de très bon cœur en sachant que ce témoignage allait pouvoir aider des gens.

JUPDLC : Dans un avenir plus ou moins proche, pensez-vous poursuivre ce format avec Doctolib, ou proposer celui-ci à d’autres clients ?

Jean Sabouret : On adore le podcast. On espère en faire plein d’autres dans les mois et années à venir. C’est vraiment un format que j’affectionne particulièrement.

On espère et on souhaite vivement faire une saison 2 avec Doctolib sur ce projet, ce n’est pas encore le bon timing, mais j’ai confiance pour que cela finisse par arriver !

 

Pour en savoir plus sur Frame55, rendez-vous sur sa page dédiée !

Page agence Frame55

 

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...