Ce clavier connait le nom des joueurs de foot pour éviter les fautes de frappe

À l’occasion de la reprise du Championnat, Conforama et l’agence BUY BBDO équipent les supporters de la Ligue 1 pour qu’ils ne fassent plus aucune faute de frappe.

À tous les fans de foot qui n’en peuvent plus de leur clavier qui transforme « M’bappé » en « M’appelle », « Falcao » en « Faucon » ou « remontada » en « remontage », Conforama invente pour vous le clavier des supporters. Le premier clavier qui connaît le jargon footballistique et la ligue 1 Conforama sur le bout des doigts. Grâce à lui ne perdez plus jamais de temps à corriger votre clavier et ne vous ridiculisez plus jamais en faisant des fautes à cause de votre clavier.

En tant qu’équipementier officiel des supporters, Conforama a décidé d’apporter une solution à ce problème en créant Le Clavier L1 Conforama, le premier clavier mobile qui connaît et anticipe du bout des doigts tous les termes de la Ligue 1 Conforama : les noms des joueurs, des arbitres, des entraineurs et même des stades… sans oublier l’ensemble des termes du langage footballistique.

On le sait tous, Twitter est le refuge numéro 1 des fans de foot qui réagissent en direct aux matchs et à l’actualité foot. Ce clavier imaginé par l’agence BUY BBDO est la solution à tous leurs problèmes ! Une idée créative très sympa qui part d’un insight intéréssant et qui permet à la marque de prendre la parole de manière innovante mais aussi concrète.

Crédits : Conforama
Crédits : Conforama
Crédits : Conforama

Vous aimerez aussi...

Uber Eats devient partenaire majeur de l’OM !

L'Olympique de Marseille annonce une alliance stratégique avec la marque internationale, Uber Eats, l'application de livraison de repas à domicile. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”