5 recommandations pour élaborer des stratégies à impact positif

5-conseils-pour-strategies-a-impact-positif-jupdlc

SGK Brandimage présente ses 5 recommandations pour élaborer des stratégies à impact positif suite à l’événement « Around The World » Dans le cadre de l’événement mondial « Around the World » organisé par SGK, l’agence de design parisienne SGK Brandimage présente ses 5 recommandations pour élaborer des stratégies à impact positif.

Le 23 juin 2021, le groupe SGK a organisé son tout premier événement virtuel « Around The World », visant à partager les idées et les tendances qui seront l’avenir des solutions de packaging et de brand experience. Cet événement est à destination de tous ceux qui recherchent à la fois l’inspiration et des idées concrètes pour toutes les facettes de la création d’une expérience de marque unique.

En France, Anne-Sophie Royer, Directrice de la stratégie et du développement, et Maya Laborde, Responsable de la stratégie et du business development au sein de SGK Brandimage, ont présenté un webinar axé sur les 5 règles à suivre pour intégrer la responsabilité durable à son Business Model :

 

1. Faites de la durabilité votre principe directeur

Les marques doivent opérer un changement fondamental : elles ne doivent plus traiter la durabilité comme une entité verticale distincte (tel que le département RSE), mais en faire un impératif supérieur qui transcende les divisions – entre l’entreprise et le commercial, le marketing et l’activité, l’interne et l’externe. La stratégie doit être la colonne vertébrale, infusée partout.

Elle doit se retrouver dans toutes les initiatives de l’entreprise : elle est un levier pour la R&D, un critère lors de la construction d’un portefeuille de marques/produits, et a un impact sur la marque employeur : elle définit des valeurs à appliquer en interne dans une logique de symétrie des attentions, qui peuvent ensuite inspirer les talents.

 

2. Adoptez une stratégie de marque émotionnelle

Une autre règle essentielle à retenir est que le fait de s’engager en faveur de la durabilité peut se faire d’une manière passionnée et attrayante pour les consommateurs. L’émotion permet de donner de la substance, un impact aux marques sans commune mesure avec le langage purement rationnel.

Adopter cette approche est un moyen de réduire l’écart entre les convictions environnementales des consommateurs et leurs comportements réels (c’est-à-dire le décalage entre leurs croyances et leurs actions) en supprimant tout sentiment de compromis ou de sacrifice.

publicité


 

3. Donnez du pouvoir à votre public

De la même manière que notre perception de nous-mêmes est de plus en plus définie par nos engagements, les consommateurs attendent des marques qu’elles les soutiennent activement dans l’adoption de nouveaux comportements. Ils attendent des marques qu’elles leur donnent les moyens d’atteindre leurs objectifs ou, plus concrètement, qu’elles les aident à rendre leur quotidien non seulement plus facile mais aussi meilleur.

Ainsi, au moment de définir l’objectif sociétal de sa marque, il est essentiel de bien comprendre les besoins et les difficultés des consommateurs, afin de définir comment sa marque peut légitimement et, encore une fois, activement les aider. Avec cet objectif en tête, l’engagement de la marque ne doit plus se réduire à une simple déclaration de principes mais doit apporter des solutions tangibles à la vie de vos consommateurs.

 

4. Prouvez, plutôt que d’affirmer

Pour être digne de confiance, l’impact positif de la marque doit être fondé sur des preuves et implique, bien évidemment, de mesurer l’impact des actions d’une marque et d’être transparent à ce sujet.

Il n’y a pas de mal à être en chemin, à afficher des progrès plutôt qu’une sorte de perfection, à adopter une posture empreinte de sincérité et d’humilité. Les consommateurs apprécieront les efforts et seront certainement disposés à soutenir cette démarche. Cela permettra également de renforcer la crédibilité des engagements de la marque sur le long terme.

 

5. Pensez collectif

Les marques doivent également penser de manière collective, en tant que partie d’un écosystème. Les stratégies d’engagement ne peuvent plus être fondées uniquement sur la simple interaction entre la marque et le client. Le développement durable est un défi mondial et agir en tant que secteur est plus fort qu’une action isolée. En outre, la crise sanitaire a mis en évidence la nécessité d’une action interconnectée ayant pour objectif la solidarité.

Ils doivent donc mettre de côté les postures et les gestes héroïques afin d’adopter des visions qui rassemblent les gens, en devenant une partie du collectif grâce à la mise en œuvre de solutions ouvertes, en établissant des partenariats, en donnant accès aux données, etc.

 

5-conseils-pour-strategies-a-impact-positif-jupdlc

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...