UX Design : les Etats-Unis sont-ils avant-gardistes ?

etats-unis-etude-experience-utilisateur-ferpection

Les tendances et bonnes pratiques UX aux Etats-Unis définissent-elles les futurs codes de navigation en France ? Telle est la problématique soulevée par Ferpection dans sa dernière étude. Cette startup de conseils communique donc les tendances de l’UX design US, qui diffèrent largement des autres pays dans le monde. Des pratiques qui ont de grandes chances d’arriver rapidement en France !

« Que ce soit pour se lancer sur le marché US ou encore se préparer à certaines évolutions des pratiques qui l’on voit déjà poindre dans notre pays, il est important de connaître les usages et d’adapter ses interfaces web et mobile à ces nouveaux codes afin de répondre au mieux aux attentes des utilisateurs. » – Thibault Geenen, CEO & fondateur de Ferpection

 

Experts de l’achat en ligne, les internautes américains sont habitués aux « bons » services associés

L’utilisateur US sait ce qu’il veut. Il est habitué aux services parfaitement rodés de livraisons, de conditions de retours, d’annulation, etc. Il ne perd pas de temps à chercher ces informations. Preuve en est le taux de clic sur les informations de livraison : -59%. En France, les internautes passent +60 % de temps sur la description d’un produit alors que les Américains sont à -19%, selon The UX International Map – Contentsquare.

tableau-chiffres-resultat-etude-experience-utilisateur
Crédit Photo : Ferpection

 

Des designs différents

A l’image de la page Google, la simplicité et le minimalisme sont de rigueur ! Ainsi, le design se doit d’être de plus en plus épuré, avec une architecture de l’information très simplifiée, comprenant très peu de combinaisons de couleurs. Une vision totalement à l’inverse d’une page japonaise comme celle de Yahoo Japan qui regorge d’informations diverses.

design-pages-web-google-yahoo-etude-experience-utilsateur
Crédit Photo : Ferpection

 

Toutes les options sont visibles sur un même écran

Sur une page US, tous les différents critères d’un produit sont affichés (taille, contenance, couleur, etc.) pour que l’utilisateur n’ait pas à rechercher et pour lui faciliter l’accès aux multiples fonctions. En France, cela nécessite parfois un clic en plus, qui redirige vers un nouvel écran avec les différentes options.

Exemple de pages française à droite et américaine à gauche  :

photos-pages-recherche-france-us
Crédit Photo : Ferpection

 

Une culture qui pousse à l’achat

Dès la page d’accueil, les produits sont mis en avant alors qu’en France, les marques communiquent d’abord sur des évènements, les actions ponctuelles (soldes). Elles sont davantage dans une démarche de « communication de marque ».

De même, les promotions, les deals ou codes sont déjà inclus dans le menu d’une page afin d’encourager l’achat. Certains services facilitent également les ventes comme les cartes cadeaux et autres vouchers qui sont beaucoup plus mis en avant sur les sites US et apparaissent même avant certaines rubriques.

Enfin, certains services n’existent quasiment pas en France alors qu’ils sont proposés automatiquement aux US, comme la livraison de colis via Uber, ou l’impression de documents conçus chez FedEx.

publicité


 

Des sessions en tant qu’utilisateur « invité » primordiales

La réglementation concernant l’exploitation des données personnelles est différente aux États-Unis et les utilisateurs ont tendance a préféré utiliser une session invité pour éviter de donner leurs données aux marques. Ainsi il est très important pour un site de e-commerce d’offrir une possibilité de terminer ses achats via une session invité. C’est un gain de temps et d’efficacité très recherché qui permet d’éviter 23 % d’abandon d’achat, selon SaleCycle.

Retrouvez ici l’étude complète.

etats-unis-etude-experience-utilisateur-ferpection
Crédit Photo : Ferpection

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...