Un spot de pub saisissant qui pointe du doigt les microplastiques en mer

Un spot de pub saisissant qui pointe du doigt les microplastiques en mer

ici-barbes-campagne-ocean

Si on vous disait qu’il y a 500 fois plus de particules de microplastiques dans les océans que d’étoiles dans notre galaxie, que répondriez-vous ? Pas grand chose hein ?! Cette statistique nous laisse tous bouche bée… Mais c’est malheureusement une triste réalité.

L’agence ici Barbès accompagne l’association Surfrider Foundation Europe pour la seconde fois cette année. Le film The Drop alerte à nouveau sur l’impact désastreux des microplastiques sur les fonds marins et souligne l’urgence de la préservation de l’océan et de notre santé à tous.

On dénombre environ 51 milliards de particules plastiques dans l’océan qui polluent sa surface comme les fonds marins. L’impact environnemental est catastrophique pour l’écosystème marin comme pour notre santé.

Diffusé sur les réseaux sociaux, The Drop a été conçu par l’agence ici Barbès pour Surfrider Foundation Europe avec une priorité : la prise de conscience et la sensibilisation du grand public à la question des microbilles de plastiques. Il a également vocation à alerter les politiques, les leaders d’opinion et les législateurs sur l’urgence de bannir l’utilisation systématique de microplastiques dans nos produits du quotidien.

publicité

Annonce par JPC Network


Produit et réalisé par Paul Mignot, sur une musique de SebastIAN, qui en a cédé les droits gracieusement pour le film (Ed Banger records), The Drop adopte une écriture créative sobre et élégante. Les premières images, entièrement conçues en 3D par Digital District, dévoilent un univers féérique dans lequel des millions de points scintillent. La caméra opère soudain un travelling arrière rapide et fait sortir le spectateur de cet univers, révélant une vue macroscopique dans une goutte d’eau projetée par une vague.

Une très belle vidéo qui nous fait douter tout du long sur l’endroit ou elle se situe. Est-ce sous l’eau ou bien dans l’espace ? Est-ce que l’on aperçoit des bulles ou des étoiles ? Une manière créative de mettre faire le parallèle avec la baseline de fin.

La signature du film, « Il y a 500 fois plus de particules de microplastiques dans l’océan que d’étoiles dans la galaxie », compare l’infiniment petit à l’infiniment grand. Ce territoire créatif puissant et original veut générer une prise de conscience : il est temps d’agir concrètement au niveau européen pour faire changer une situation qui met en danger nos santés et l’écosystème marin.

Pour Rémi Sico de Surfrider Foundation Europe : « Nous voulions vraiment bousculer et faire réagir le grand public et les législateurs. Ce que montre The Drop fait toute la différence : on y voit concrètement le résultat de l’utilisation systématique des billes de microplastiques sur la vie aquatique. »

Vous aimerez aussi...

chien-cles-pub-toyota

Toyota s’approprie l’expérience de Pavlov dans une adorable publicité

Repérée sur Ads of theWorld, le spot publicitaire de Toyota « Pavlov ‘s Human » ne nous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”