Orange vous aide à protèger l’inestimable avec Marcel

Orange protège l’inestimable avec Marcel

orange-collier-table

Aujourd’hui, seulement 5% des français sont équipés d’un système de télésurveillance pour protéger leur logement alors qu’en moyenne nous sommes cambriolés 1,4 fois durant notre vie. La France est d’ailleurs le pays d’Europe le moins équipé. Car tant que nous ne nous sommes pas fait cambrioler, nous pensons toujours que ça n’arrive qu’aux autres.

Et ce n’est qu’une fois que le mal est fait et que certains objets nous ont été dérobés ou ont été dégradés lors d’un cambriolage que nous prenons toute la mesure de leur valeur.

Pour certains, nous aurons toujours des factures nous permettant d’être dédommagé financièrement, mais pour d’autres c’est toute une partie de notre histoire qui disparait avec eux. Car si votre maison n’est pas protégée, vous pourriez perdre l’inestimable.

publicité

Annonce par JPC Network


Orange lance donc avec Marcel une nouvelle campagne digitale pour sensibiliser les Français sur le sujet. A travers des vidéos réalisées par Edouard Le Scouarnec, nous retrouvons l’histoire du collier breloque d’une grand-mère conté par sa petite fille, la vie d’un vieil appareil photos raconté par le fils du propriétaire ou l’histoire d’une première guitare qui a suscité une vocation.

Sur le compte Instagram de la marque nos retrouvons aussi les histoires d’une dizaine d’objets. Un dispositif 100% digital accompagnés d’une campagne presse nationale.

Vous aimerez aussi...

rosapark-murs-campagne-paris

Cette association brise le mur du silence contre la maltraitance

#JusteUnMur, une installation grandeur réelle en plein coeur de Paris, des murs qui ont séparé les victimes de leurs voisins...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”