Une campagne qui dénonce le trafic d’animaux sauvages

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement s’associe à l’agence Ogilvy dans une campagne qui dénonce le trafic d’espèces sauvages.

Effectivement, de nombreuses familles d’oiseaux et d’animaux ont disparu. Pour cause ? Un trafic intense et incessant. De plus, c’est devenu un véritable business dont la recette s’élève à plus d’un milliard de dollars. Ces animaux rares sont traqués pour leur chair, leur fourrure, leurs écailles, leur venin ou simplement pour les domestiquer.

Donc, pour sensibiliser à cette triste industrie, Ogilvy s’est inspiré des voyages en avion. Ainsi, le concept est simple : faire un parallèle entre les animaux qui migrent naturellement et ceux qui y sont obligés. Chaque affiche présente un animal en détresse qui sort clandestinement de l’Inde.

En effet, chaque panneau est accompagné d’une phrase explicite : « Tous les animaux ne migrent pas par choix ».

Une campagne parlante qui réveille les consciences sur cette horrible pratique.

Vous aimerez aussi...

Une campagne qui valorise les interactions humaines en Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, la population considère que les relations et le "bouche à oreille" est plus efficace que la publicité. C’est les spots de Skinny.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”