La publicité traditionnelle est-elle morte ?

publicite-traditionnelle-morte-jupdlc

La publicité est sans aucun doute le secteur qui s’est le mieux adapté au fil des années. En effet, ses origines remontent à l’Antiquité, où elle est apparue pour la première fois sous la forme de grandes peintures murales qui parlaient de politique et de gladiateurs. Au Moyen Âge, la publicité évolue avec les crieurs publics qui annonçaient au peuple les ordres émis par le roi. Oui, c’était aussi de la publicité.

Le secteur a connu une croissance exponentielle ces dernières années avec le développement des technologies. La publicité a réussi à se réinventer et à s’étendre dans tous les coins de notre société. Mais aujourd’hui, les annonceurs sont confrontés à une nouvelle difficulté : la situation monopolistique des géants du numérique.

De plus, les marques doivent faire face à une autre réalité : les consommateurs d’aujourd’hui détectent rapidement la publicité, et il est de plus en plus difficile de justifier la rentabilité des campagnes publicitaires. D’après une étude réalisée par GlobalWebIndex (GWI) et World Advertising Research Centre (Warc), 32% des personnes interrogées considèrent que les publicités qu’elles reçoivent sont « excessives » ; pour 31% d’entre elles, elles sont « gênantes » et pour 27%, « intrusives ».

publicité


 

La publicité n’est pas morte

Selon Jonathan Lemberger, cofondateur de Tiendeo, la plateforme de marketing digital pour les enseignes et les marques de consommation : « Même si l’industrie de la publicité a souvent été attaquée, elle reste cependant une activité essentielle pour les marques qui doivent de plus en plus capitaliser sur leur image pour fidéliser leurs clients. Pour que la publicité fonctionne, elle doit reposer sur une stratégie non invasive, strictement axée sur les intérêts du consommateur afin de générer un lien émotionnel. Ceci est possible grâce à la collecte de données et à l’hyper-segmentation de l’audience. Chez Tiendeo, par exemple, l’équipe travaille toujours avec une audience hautement qualifiée ».

En résumé, la publicité n’est pas morte, mais elle doit obligatoirement se réinventer. De nouvelles formes de publicité apparaissent, qui se concentrent de plus en plus sur l’essentiel : la marque. La popularisation du marketing de contenu en est un exemple, qui consiste à créer son propre contenu pour générer plus de portée et d’engagement. De nouvelles plateformes apparaissent, qui donnent de meilleurs résultats dans les campagnes de marketing digital et permettent d’atteindre un public plus large.

 

Les nouveaux codes publicitaires

Avec l’arrivée de TikTok, les marques se sont efforcées de comprendre les nouveaux codes de cette plateforme pour se connecter avec leurs utilisateurs et démontrer qu’elles connaissent le langage du moment. Beaucoup d’entre elles se sont donc lancées dans la création de publicités « tiktokisées » qui rompent avec le modèle traditionnel pour attirer une nouvelle audience qui a appris à esquiver la publicité. Ce spot publicitaire de Coca-Cola, par exemple, fait référence aux mouvements qui deviennent viraux sur TikTok dans le but de convaincre subtilement un public plus jeune.

D’autres plateformes, comme Twitch, sont sorties victorieuses de la pandémie. Twitch est l’une des plateformes émergentes de livestreaming qui a largement démontré son potentiel ces derniers mois. Selon les statistiques officielles, Twitch a enregistré un nombre record de téléspectateurs en janvier 2021, avec plus de 6,5 millions d’utilisateurs, éclipsant les médias traditionnels.

De plus en plus de marques sont attirées par ce réseau social pour son caractère transgressif avec son format de divertissement plus proche de la télévision qui permet d’obtenir de très bons résultats. Il s’agit d’une passerelle parfaite entre les canaux en ligne et les canaux traditionnels qui permet aux marques de faire des partenariats et d’atteindre un nouveau public. Même si à l’origine, le public de Twitch portait principalement sur l’e-sport et le gaming, il existe aujourd’hui de plus en plus de chaînes avec du contenu varié (cuisine, actualité, musique,…).

publicite-traditionnelle-morte-jupdlc

 

Le marketing d’influence continue son ascension

D’autre part, le marketing d’influence continue d’être un élément fondamental au sein de la stratégie des marques. Selon une étude d’Influencer Marketing Hub, 63% des entreprises ont l’intention d’augmenter leur budget pour le marketing d’influence pour l’année prochaine. Malgré l’énorme risque de laisser l’image d’une marque entre les mains d’influenceurs externes à l’entreprise, ce type de collaborations permet aux marques de révéler leurs produits ou services à un public spécifique avec des interactions réelles qui instaurent un climat de confiance.

Avec l’essor des réseaux sociaux, le consommateur d’aujourd’hui s’approprie le contenu des marques, marquant le début d’une nouvelle ère axée sur le futur client et ses besoins.

 

Article proposé par Jonathan Lemberger, cofondateur de Tiendeo

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...