L’animation 3D et le Motion Design, des leviers du storytelling de marque

En collaboration avec Sup de Création
femme-dos-bureau-ordinateur-ecran-animation-2D-storytelling

Aujourd’hui, l’animation 2D/3D et le Motion Design séduisent de nombreuses marques, qui les utilisent pour leur publicité. Ils envahissent la plupart de nos médias, films publicitaires et campagnes marketing. Et pour cause : ils permettent une plus grande liberté artistique pour capter l’attention et faire passer un message d’une manière plus graphique.

Miser sur l’animation vidéo permet d’enrichir votre storytelling et de susciter plus d’émotions auprès du consommateur. Deux points essentiels pour engager votre communauté grâce à l’esthétisme et à la dynamique de votre contenu. L’animation s’impose de plus en plus dans le monde de la communication car elle offre des possibilités infinies en termes de créativité tout en étant moins cher qu’une vidéo en prise réelle.

Si vous avez déjà souhaité réaliser des snack-content promotionnels, vous vous êtes probablement déjà demandé quelle était la distinction entre le stop motion et l’animation, deux pratiques souvent utilisées de manière interchangeable mais bien différentes dans leur exécution.

 

Le Motion Design pour capter l’attention

Le motion design est une technique qui consiste à animer un message en animation grâce à l’utilisation de la 2D ou de la 3D, en utilisant différents éléments graphiques comme des images, de la typographie synchronisée sur une bande-son. Très utilisé dans les snack-contents pour capter l’attention des internautes, le motion design permet de délivrer un message clair et percutant de manière visuelle. Par exemple, pour dynamiser son image et se démarquer de ses concurrents, la compagnie d’assurances Crédit Agricole présente sa nouvelle offre pour professionnels en quelques minutes.

La qualité des éléments graphiques dans cette vidéo permet de fluidifier la compréhension et de faciliter la mémorisation de l’offre. Notons qu’une animation soignée aura plus d’impact qu’un film publicitaire traditionnel et votre message sera davantage apprécié par votre cible.

Les réseaux sociaux sont le terrain de jeu favori du motion design, souvent très utilisé par les médias digitaux comme Konbini ou Brut pour retenir l’attention des internautes et générer plus d’engagements sur leurs vidéos.

 

L’animation 3D pour renforcer son branding

La publicité couplée avec l’animation 3D est devenue incontournable dans le secteur de la com. À l’image d’un dessin animé, l’animation se base souvent sur un storyboard afin de nous raconter des histoires en reproduisant des mouvements d’humains, des décors ou des objets du quotidien. Les marques ont compris que ces animations plus poussées permettent davantage de nous plonger dans un univers physique et conceptuel afin de nous délivrer des messages pertinents.

Parce qu’une image vaut mille mots, l’animation 2D/3D permet de vulgariser des messages sensibles afin de faciliter l’apprentissage et d’illustrer des notions complexes de manière animée. Avec son concept de campagne « Pride all year long », Doritos en 2021 souligne son soutien à la communauté LGBT+ en célébrant le Jour des Morts au Mexique grâce à une histoire animée et touchante reliant identités queer et traditions culturelles.

Podcast


Afin d’accroître sa brand awareness, Lacoste proposait à Noël un mini-film mettant en scène le plus iconique des crocodiles. La marque a fait appel au Studio Mumuse pour donner vie au célèbre croco en train de créer une machine astucieuse pour emballer les cadeaux. Ce travail particulièrement minutieux de stop-motion a permis à la marque de revisiter cet élément phare avec une touche de fantaisie.

En termes simples, l’animation se base sur des effets cinématographiques, en donnant vie à des personnages pour créer des récits émotionnels avec plus de créativité et de techniques de narration. Le motion design quant à lui est une forme d’animation 2D/3D permettant d’associer la mise en mouvements d’éléments abstraits/typographiques avec de la conception graphique.

Le processus technique en motion design et en animation est, dans tous les cas, semblable en étant basé sur la notion de storytelling.

 

L’importance de se former techniquement et artistiquement

Si vous souhaitez devenir motion designer 2D/3D ou animateur 2D/3D, vous avez tout intérêt à choisir une formation qui vous permet de conjuguer narration visuelle et graphisme.

femme-dos-bureau-ordinateur-ecran-animation-2D-storytelling
Crédit photo : Pexels / ThisIsEngineering

L’école Sup de Création propose dès l’obtention du Bac un parcours de formation pour acquérir toutes les compétences liées au motion design 2D/3D et à la création de film d’animation 2D/3D au terme d’un parcours d’études très complet.

Dès la 3ème année, les étudiants approfondissent leur maîtrise des outils techniques en alternance et à travers des séminaires afin d’apprendre à concevoir l’ensemble d’un projet de motion design 2D/3D.

Après avoir validé un bac + 3 ou équivalent en création, et donc confirmé la maîtrise des principaux logiciels de montage et d’animation 2D et 3D, les étudiants pourront intégrer les Master of Arts qui se font en alternance de 18 mois, afin de devenir de véritables professionnels en agence.

  • Le M1/M2 Motion Design 3D permet aux étudiants de comprendre les enjeux et les techniques nécessaires à l’élaboration d’un projet en motion design 3D grâce à des cours de création et d’animation ou encore de postproduction.
  • Le M1/M2 Film d’animation, séduira quant à lui les étudiants friands de narration visuelle, de courts-métrages et de storyboard grâce à des cours d’animation After Effects ou de sound design pour concevoir des personnages aimables du script jusqu’à l’étape des effets spéciaux.

 

Pour en savoir plus sur ces masters et sur l’école Sup de Création, rendez-vous sur sa page école dédiée !

Page école Sup de Création


emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...