Les français ne réduiront pas leurs dépenses pour les fêtes de fin d’année

rakuten-vetements-achat-francais

Rakuten Advertising , leader mondial dans le domaine de la publicité en ligne et du marketing, a analysé comment la COVID-19 a changé les comportements d’achat des consommateurs, et cela particulièrement à l’occasion des pics de consommation des fêtes de fin d ‘année (Cyber ​​Week, Noël, etc.). L’étude, conduite sur 12 pays, un examen de l’impact du coronavirus sur les dépenses des ménages et les évolutions du parcours d’achat pour la deuxième moitié de 2020.

  • 41% des Français souhaitent augmenter leur budget pour Noël cette année, et 41% pensent que leur budget sera similaire à celui de l’année dernière.
  • Avec la crise sanitaire, 51% des ménages ont plus consommé en ligne, 42% ont réduit leurs dépenses.

Les dépenses mensuelles des foyers ont été élargies par la pandémie. Les habitudes d’achat des consommateurs sont adaptées aux nouvelles recommandations. Ainsi, 39% des Français déclarent que leurs dépenses courantes ont augmenté avec l’épidémie de Coronavirus et le confinement, notamment pour l’alimentation (35%), le divertissement en ligne (45%) ou l’électronique (30%).

publicité


 

De nouvelles manières de consommer pour les fêtes?

Selon l’étude, 82% des Français n’ont pas l’intention de baisser le budget pour Noël , 41% seraient même prêts à augmenter pour faire plaisir à leurs proches. Même dans le pire des scénarios d’un reconfinement, 1 Français sur deux ne souhaiterait pas modifier son budget.

Néanmoins, les comportements d’achats s’adaptent. Par exemple, 38% des personnes interrogées ont l’intention d’économiser sur leur budget grâce à des événements comme le Black Friday. Le commerce local a également bénéficié du confinement, mais aussi les produits made in France ou plus solidaires : 55% des Français souhaitent consommer local pour les fêtes.

francais-depenses-achats-etudes

Que ce soit pendant ou après la période de confinement, le recours à l’achat en ligne a pris de l’ampleur, notamment pour respecter les mesures de distanciation ou pour pallier aux commerces fermés. Selon les résultats du sondage, 66% des Français souhaitent consommer essentiellement en ligne cette année, mais 57% veulent tout de même associer offline et online. Le commerce sur mobile devrait également être un canal privilégié pour les achats de Noël : 34% des sondés veulent en effet faire leur shopping depuis leur mobile, et 18% directement in-App.

Concernant les achats sur PC, les consommateurs de l’hexagone seront 37% à utiliser cet écran pour leurs achats d’ici à la fin de l’année.

 

 

Quel rôle pourront jouer les marques pour s’adapter aux pratiques d’achat post-COVID-19 ?

Avant toute chose, les retailers doivent bien comprendre les habitudes d’achat pendant la période de Noël. Les Français achètent avant tout pour leur famille proche (98%) mais aussi pour eux-meme (90%). En moyenne, ils feront des achats pour entre 1 et 5 personnes (61%).

Pour trouver l’inspiration et la bonne idée cadeau, les Français sont plutôt partagés : 48% demandent conseil à leurs proches, 39% utilisent les moteurs de recherche, et 19% s’inspirent grâce aux influencers. La publicité en ligne a également un rôle à jouer : sans être trop intrusive et avec un algorithme intelligent, elle sera inspirante pour 22% des consommateurs français.

Après avoir trouvé la bonne idée cadeau, les marques peuvent accompagner le consommateur pour valider son panier virtuel, les arguments les plus convaincants sont les frais de livraison gratuits (25%) et le système de cashback (34%).

 

Selon Edouard Lauwick, SVP Europe du Sud chez Rakuten Advertising : « Les dernières semaines de l’année sont déterminantes pour les commerçants, et cette année encore plus que les autres. Ils pourront compter sur les événements majeurs du calendrier, Black Friday, Cyber week et évidemment les achats de Noël pour aider à la reprise. Les Français ont envie de faire plaisir à leurs proches, surtout après des semaines d’éloignement. Les commerçants doivent savoir s’adapter rapidement aux évolutions des habitudes d’achat en se rendant visible auprès de leurs clients. Il existe aujourd’hui de nombreux outils pour leur permettre de renforcer l’engagement des consommateurs comme l’affiliation, les outils d’Intelligence Artificielle qui proposent des offres personnalisées basées sur les comportements d’achats passés, ou l’association avec des éditeurs qui mettent en relation les expériences en ligne et hors ligne (O2O) afin de créer une expérience consommateur homogène. »

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...