Guerlain lance des NFT « Cryptobees » en faveur de la biodiversité

guerlain--vend-nft-soutenir-environnement

Depuis près de 15 ans, Guerlain – la marque de la branche Parfums et Cosmétiques du groupe LVMH – mène des actions de sensibilisation en faveur de la préservation de l’environnement. Pour cela, elle s’appuie sur la transformation digitale et la créativité artistique. Ambitionnant de continuer sur cette même voie, la maison a collaboré en 2021 avec l’agence MNSTR et Drouot Digital. L’objectif ? Organiser une vente aux enchères d’une série de NFT pour soutenir un projet environnemental.

 

Le métavers au service de l’écologie

En 2022, la maison de luxe emprunte les codes du métavers et les détourne pour dévoiler un projet plus audacieux. A travers lui, Guerlain compte bien questionner les publics sur l’état de notre société. Pourquoi s’empresser de bâtir un monde irréel, lorsque l’on peut enrichir celui dans lequel nous vivons et répondre à des besoins réels ?

Pour sa nouvelle opération de mécénat au profit d’un projet par Yann et son fils Tom Arthus Bertrand, la maison Guerlain entend se pencher sur l’état de notre planète Terre et l’enrichir grâce au REAVERSE, soit le mariage entre deux entités que tout oppose : le monde réel et l’univers digital.

guerlain--vend-nft-soutenir-environnement
Crédit Photo : Guerlain

Grâce à la mise en vente de 1828 NFTs, intitulées les « Cryptobees », en référence à l’abeille qui est le symbole de la maison de luxe, la maison Guerlain s’engage à réensauvager les 28 hectares des Mesnuls, un territoire au cœur des Yvelines, niché dans la Vallée de la Millière.

Chaque « Cryptobee » (NFT) est ainsi rattaché à sa parcelle (identifiable grâce à des coordonnées géographiques précises) et fait de ses heureux propriétaires les marraines ou les parrains d’un bout de nature en régénération, à l’image de la création artistique acquise et qui s’inspire directement de la géologie et de la végétation originaires du jardin des Mesnuls.

Notons que cette nouvelle opération est orchestrée par l’agence MNSTR, avec la collaboration de la plateforme OBJKT disponible sur TEZOS, la blockchain la plus responsable et la moins consommatrice en énergie.

Podcast


Des « Cryptobees » au service de la Vallée de la Millière

Les « Cryptobees » incarnent l’abeille, symbole de Guerlain, mais aussi et surtout, gardienne de la biodiversité. Elle porte en elle un puissant message d’espoir.

Les 1828 « Cryptobees » sont chacune reliées aux 1828 parcelles de la réserve naturelle de la Vallée de la Millière. Ainsi, en acquérir une, revient à devenir marraine ou parrain d’une parcelle de ce havre de biodiversité. Et de ce fait, participer à réensauvager ce dernier. Parmi elles, 28 possèdent des traits rares et seront révélées de manière aléatoire une fois la vente clôturée. Néanmoins, chacune de ces œuvres d’art numériques reste unique. Elles sont d’ailleurs associées à des coordonnées géographiques précises et sont vendues entre 20-250XTZ (50-680€).

guerlain--vend-nft-soutenir-environnement
Crédit Photo : Guerlain

 

Pour en savoir plus sur MNSTR et ses réalisations, rendez-vous sur sa page agence dédiée !

Page agence MNSTR


emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...