Facebook dévoile son rapport annuel sur les jeux vidéo

Facebook dévoile son rapport annuel sur les jeux vidéo

jeux-videos-mario-facebook-rapport

2020 a été mémorable pour l’industrie des jeux vidéo. En effet, avec les confinements, ces jeux ont connu une croissance massive. Ils sont apparus comme un divertissement supplémentaire dans une période de restrictions. Ainsi, de nouveaux comportements de consommation ont émergé. Un engouement expliqué aussi par l’apparition de nombreux jeux et le lancement d’une nouvelle génération de consoles. Plus généralement, la culture du jeu a continué à se développer et à soutenir de nombreuses tendances à la hausse sur le web. Ces notamment sur ces dernières que Facebook, en partenariat avec Facebook IQ, a construit son rapport annuel : « Marketing et jeux vidéos. Perspectives 2021«  (« Games Marketing Insights for 2021 »). Pour le compléter, une enquête auprès de plus de 13 246 personnes a été réalisée, en juillet dernier.

De nos jours, si vous essayez d’atteindre un public plus jeune, par exemple, et que vous n’êtes pas en contact avec la culture du jeu, vous risquez de manquer des opportunités. Pourquoi ? Parce que l’industrie du jeux vidéo connaît quatre grands changements.

publicité

Annonce par JPC Network


 

De nouveaux joueurs, aux comportements différents

Le nombre de personnes jouant à des jeux sur mobile a considérablement augmenté dans le monde entier. C’est plutôt logique : nous étions tous enfermés chez nous, sans rien à faire pour la plupart. Aux États-Unis par exemple, 28 millions de nouveaux joueurs ont été enregistrés depuis mars dernier.

chiffres-rapport-facebook-jeux-video-bleus

  • Les nouveaux joueurs semblent plus ouverts à jouer en ligne avec leurs proches. Ils sont aussi plus enclins à passer plus de temps par semaine en ligne que les joueurs existants avant la Covid. Et ils sont aussi nettement plus jeunes que les joueurs existants, notamment aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne.
  • Il existe trois principales raisons pour lesquelles de nouvelles personnes ont commencé à jouer à des jeux. Celles-ci cont la réduction du stress, faire passer le temps et le sentiment d’accomplissement.

Tous ces faits, peuvent donc déclencher de nouveaux comportements « habituels », qui influenceront la façon dont ces utilisateurs interagiront tout au long de leur vie.

 

Les publicités intégrées aux jeux mobiles

Les nouveaux joueurs et les plus anciens préfèrent retrouver les personnages et l’histoire de leurs jeux mobiles favoris dans les publicités intégrées.

  • Dans tous les pays couverts par l’étude, les nouveaux joueurs dépensent plus d’argent directement dans les jeux mobiles que les autres joueurs. De manière générale, les joueurs sont aussi ouverts aux achats in-app. diagramme-bleu-rapport-facebook-jeux-video
  • Les joueurs participent à des événements internes aux jeux mais également hors-ligne, en particulier les nouveaux joueurs. Cela donne aux spécialistes du marketing la possibilité d’étendre leurs stratégies au-delà de la cible principale du jeu mobile.

Finalement, en termes de monétisation et d’opportunités pour les annonceurs, Facebook affirme que les publicités sont généralement acceptées comme faisant partie de l’expérience de jeu. Cette acceptation ouvre donc la porte à des possibilités de promotion, ce qui est une première étape pour maximiser l’efficacité de la publicité.

Parmi les principales raisons qui poussent les joueurs à dépenser de l’argent dans les jeux, la personnalisation de leurs avatars est une motivation clé. Ce qui pourrait ouvrir des opportunités significatives pour les marques de mode. Nous pouvons citer le cas de Snapchat qui avait notamment ajouté des gardes-robe numériques aux couleurs de Jordan et Levi’s pour habiller les Bitmojis. Ou encore celui de Pokemon Go, qui a récemment lancé une nouvelle collaboration avec The North Face sur des articles numériques.

pokemon-go-articles-personnalises-jeux-video

Nouvelles opportunités de niche ? Ces applications ont en effet des millions d’utilisateurs qui cherchent tous à utiliser leurs avatars numériques comme des représentations d’un « moi idéal ». Donc, l’association de marques peut être extrêmement puissante et pourrait ouvrir d’importantes possibilités de promotion.

 

 

Connaissance et familiarité avec les jeux mobiles

Lors du choix d’un jeu, la pré-connaissance de ce dernier devient de plus en plus importante pour la découverte des jeux sur mobile, avec près d’un quart des personnes disant avoir essayé des jeux dont elles n’ont jamais entendu parler.

 

Multiplication des communautés de joueurs

La plateforme de jeux en streaming de Facebook a enregistré un nombre record d’heures de visionnage, dépassant le milliard au troisième trimestre 2020 pour la première fois. De plus, les membres actifs des groupes liés aux jeux mobiles et le nombre de groupes sur Facebook ont augmenté de concert au début du Covid-19, les utilisateurs cherchant de nouvelles façons d’interagir.

Mais il est difficile de savoir si cette tendance se maintiendra dans le sillage de la pandémie. Comme le note Facebook, de nombreux joueurs ont utilisé les jeux comme un exutoire social au lieu de se rencontrer en personne. Peut-être que ces nouveaux joueurs reviendront donc à des rencontres en face à face quand ça sera possible. Il n’en reste pas moins que les gens s’appuient sur les jeux comme un moyen de connexion autant que de divertissement.

 

Par conséquent, les possibilités offertes par les jeux vidéo sont considérables. Les spécialistes du marketing ont donc tout a gagner à exploiter efficacement ce potentiel et ce public, pour stimuler la performance de leur marque.

 

L’intégralité du rapport est à retrouver en cliquant ici.

Vous aimerez aussi...

whatsapp-social-media-jupdlc

Nouvelle politique WhatsApp : plus de données partagées avec Facebook

WhatsApp informe ses utilisateurs qu’elle va demander plus de données partagées avec Facebook, la société mère de l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”