EndeavorRX, le premier jeu vidéo thérapeutique pour soigner le TDAH

EndeavorRX, le premier jeu vidéo thérapeutique pour soigner le TDAH

Le jeu vidéo devient un atout thérapeutique ! En effet, EndeavorRX vient d’être autorisé à la commercialisation thérapeutique au Etats-Unis. Il est considéré comme une nouvelle manière d’appréhender les traitements du TDAH (Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité). Même s’il n’a pas tous les codes d’un jeu vidéo banal, il marque l’histoire. Effectivement, c’est le premier qui peut être autant commercialisé et reconnu comme moyen thérapeutique. Du moins, aux USA.

Effectivement, la FDA (Food and Drug Administration) a donné son aval. Désormais, les médecins peuvent prescrire EndeavorRX pour les enfants de huit à douze ans qui souffrent de TDAH. 

publicité

Annonce par JPC Network


Cette nouveauté marque la finalité de sept ans d’essais cliniques avec 600 enfants et cinq études cliniques réalisées sur le jeu. Selon l’un des rapports, « un tiers des enfants traités qui ont essayé EndeavorRx pendant 25 minutes par jour, cinq jours par semaine pendant quatre semaines n’avaient plus de déficit d’attention mesurable sur au moins une mesure d’attention objective. »

Cependant, il est bien précisé que ce jeu vidéo ne peut être admis comme une alternative au traitement à part entière. C’est un outil supplémentaire pour limiter les doses de médicaments qui peuvent parfois être épuisantes pour les enfants.

Toutefois, EndeavorRX n’est pas encore sur le marché. Pour se le procurer, il faut s’inscrire sur une liste d’attente depuis le site du développeur Akili. Encore une preuve de l’efficacité de la technologie du gaming.

Vous aimerez aussi...

AD-tech-summit-bleu

IAB AdTech Summit 2020 : le rendez-vous annuel de l’expertise digital

Save the date ! L’IAB France invite la communauté du marketing digital à se réunir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”