Comment développer son personal branding ?

En collaboration avec ICD Business School
plateau-pieces-echec-main-strategie-personal-branding

Aujourd’hui, il faut être visible. C’est un fait. Et si les entreprises cultivent leur identité de marque (branding) pour atteindre cet objectif, nous sommes nombreux à en faire de même. Étudiants, jeunes diplômés, salariés ou indépendants : pour se faire remarquer, trouver plus facilement un emploi ou un client, notre meilleur atout c’est nous. Ou plutôt, notre personal branding (marque personnelle).

Il est donc nécessaire de savoir parler de soi, « se vendre », convaincre de ses compétences et de sa valeur ajoutée. Et ce, à l’écrit comme à l’oral !

Mais sans réelle méthodologie derrière, il est facile de passer à côté de ses projets et ambitions. C’est pourquoi, avec les équipes pédagogiques de l’école de commerce ICD, nous avons décidé de vous partager les clés de succès d’une stratégie de communication personnelle efficace.

 

Quels sont les avantages d’une marque personnelle forte ?

Si sa construction semble être une tâche intimidante et mythique, une marque personnelle forte est très enrichissante. Elle permet en effet de mieux se connaître, de gagner en confiance en soi mais aussi de booster son leadership. En somme, elle est bonne pour l’égo.

De même, en sachant parler de soi et convaincre, il devient plus facile de se démarquer de ses concurrents, de se faire une place dans un environnement professionnel, ou encore, d’attirer l’attention des médias ou de potentiels partenaires. Néanmoins, il faut rester humble et authentique. A titre d’exemple, croire qu’avec un BAC +5, toutes les boites vont se battre pour nous avoir, est une belle erreur. Il faut faire preuve de pragmatisme et de sincérité, sans se prendre pour un cador.

Un personal branding permet également de prendre en main et de faire évoluer sa carrière professionnelle, en optimisant notamment ses chances de décrocher un nouveau travail ou une nouvelle mission, qui matche avec ses aspirations profondes.

Selon l’équipe Relations Entreprises de l’ICD : « le personal branding est avant tout un outil : savoir se présenter, utiliser les bons leviers et les bons supports pour mettre en avant ses compétences, ses appétences et ses atouts pour une entreprise ».

En bref, avoir une marque personnelle forte a des effets positifs sur soi, sa communication mais aussi sa réussite professionnelle.

bureau-accessoire-fiche-personal-branding
Crédit Photo : Canva

 

Quelles sont les étapes clés pour développer son personal branding ?

Vous l’aurez compris, le personal branding est un processus continu qui demande du temps et du travail. Celui-ci peut se décomposer en trois grandes phases : se connaître, se faire connaître et enfin, se faire reconnaître. Pour y parvenir, plusieurs étapes sont nécessaires.

Identifier ses objectifs

Il s’agit ici de se poser afin de faire le point sur son projet. Tel un voyage, on peut vite tourner en rond sans direction. Se fixer des objectifs dans le temps (à court, moyen et long-terme) est alors une source de motivation. Quelle est votre vision ? Votre mission ? Quelles sont vos ambitions ?

De la même manière, connaissez-vous votre public, votre interlocuteur ? Pour adapter vos messages, il vous faut connaître son marché, son secteur d’activité, ses attentes et ses « codes ».

 

Déterminer sa valeur ajoutée

Afficher sa véritable personnalité en identifiant sa valeur ajoutée, est essentiel. Pourquoi vous, plutôt que quelqu’un d’autre ? Quels sont vos talents et points forts ?

Pour répondre à ces questions et donner du crédit à son profil, il faut connaître ses compétences, ses expertises, ses qualités relationnelles, son style, ses valeurs, ses passions ainsi que ses centres d’intérêt. En bref, mettre en exergue votre unicité. Celle-ci va notamment rassurer vos premiers clients et les fidéliser.

 

Construire une stratégie de communication cohérente et authentique

Un personal branding est bien plus qu’un simple nom ou logo, une belle plaquette ou un magnifique CV. Depuis quelques années, cette stratégie a pris de l’importance dans notre société numérique où toutes nos interventions et prises de position sont enregistrées et scrutées.

Il vous faut raconter une histoire pour engager votre cible. Communiquez de façon authentique, cohérente et transparente. Pour ce faire, il est nécessaire de savoir quoi dire à propos de soi, se mettre en avant « au bon endroit », adapter ses propos à l’interlocuteur, mais aussi maîtriser sa communication sur les médias sociaux. Et ce, sans en faire trop, sous peine de lasser, voire exaspérer.

Par ailleurs, il est important de savoir écrire pour se vendre. Il ne faut donc pas négliger son orthographe ou sa syntaxe, qui sont des critères décisifs pour 52% des recruteurs. De le même manière, 15 % des DRH estiment que des lacunes en français sont un frein à l’évolution de carrière. Mais, contrairement à l’expression « on n’est jamais mieux servi que par soi-même », il est extrêmement difficile de se relire. Les fautes n’épargnent personne : ni les écrivains, ni les journalistes. Alors dans le doute, pour éviter qu’une orthographe mal maîtrisée vienne tout gâcher, faites-vous relire.

 

Développer son réseau

Pour parfaire sa réputation, mieux vaut développer et entretenir des relations durables. En effet, le pouvoir de la cooptation, de la recommandation et du bouche-à-oreille sont incontestables. Laissez les autres vous raconter ! Après tout, une marque personnelle forte c’est aussi l’histoire que les gens racontent à votre sujet lorsque vous n’êtes pas présent.

« On fantasme beaucoup le « réseau », précise l’ICD, mais il s’agit surtout de prendre conscience de la richesse de toutes les personnes que l’on rencontre : tuteurs de stages, intervenants professionnels… garder de bonnes relations, c’est tout simplement développer puis entretenir son réseau ! », ajoute l’équipe Relations Entreprises de l’ICD

 

Quels sont les outils pour atteindre cet objectif ?

Les réseaux sociaux au service de ses ambitions

Les réseaux sociaux sont indispensables à la construction d’une image de marque. Et ce, qu’ils soient professionnels (LinkedIn typiquement) ou plus personnels (Facebook, Twitter, Instagram…). Dans la mesure du possible, mieux vaut distinguer ses profils. Une certaine cohérence doit se dégager de tous vos comptes.

Interagissez sur ses plateformes, soyez actifs, postez régulièrement, commentez, donnez votre avis… En bref, exprimez-vous et partagez de manière ciblée vos expériences, écrits, intérêts, etc.

De même, il est recommandé de :

  • Soigner sa photo de profil. Celle-ci doit refléter votre personnalité mais également être en adéquation avec votre activité.
  • Être réactif et réaliser des veilles régulièrement.
  • Surveiller sa réputation sur le web : tout ce qui est en ligne, reste en ligne, donc faites attention.
  • Être honnête notamment sur son CV sur LinkedIn. Inutile de prétendre être un expert sur tout en sortant des bancs de l’université, il suffit de mettre en avant sa capacité à s’adapter et acquérir de nouvelles compétences en permanence.
plateau-pieces-echec-main-strategie-personal-branding
Crédit Photo : Pixabay

 

Un site web comme vitrine personnelle

Le site internet fait partie intégrante d’un personal branding abouti. Évidemment celui-ci doit être original, à votre image, et participer à votre storytelling. Votre vision, vos expertises et vos valeurs doivent notamment être mises en exergue. Enfin, ne négligez pas l’optimisation SEO.

Par ailleurs, une page blog sur son site, est un excellent moyen de partager ses expériences et expertises avec le plus grand nombre. Simple et efficace, ce contenu permet d’attirer l’attention, d’augmenter vos performances de référencement, de fidéliser sa cible et d’attirer de potentiels partenaires. A condition bien sûr, d’être régulièrement alimenter. Il faut donc créer du contenu (vidéo, texte…) mais aussi le promouvoir et le référencer. Peu importe que vous ayez créé un nouvel article, si seulement cinq personnes sont touchées. Il faut passer du temps à le présenter aux bonnes personnes au bon moment.

De la même façon, il peut être intéressant de se créer des portfolios en ligne sur des sites spécialisés comme Behance ou ArtStation.

 

Le mailing pour communiquer massivement

Si votre site et blog sont destinés à vous présenter, la newsletter elle, va transformer un bon nombre de visiteurs en communauté fidèle et engagée. En effet, cet outil permet de construire un lien privilégié avec vos prospects, de les informer sur vos offres, de les fidéliser, d’augmenter le trafic de votre site et d’amplifier votre visibilité.

A titre d’exemple, Ludovic Girodon, Consultant, conférencier et auteur, diffuse régulièrement Le débrief’ de Ludo, une newsletter dans laquelle il s’adresse directement à ses lecteurs, partage ses conseils en management, ses réflexions et se inspirations.

publicité


 

Les évènements pour se montrer

Si nous parlions du carnet d’adresses précédemment, les rencontrent en physique contribuent à l’enrichir. Pour développer son personal branding, il est donc opportun de se montrer et de prendre la parole en public. En effet, c’est un bon moyen de se faire connaitre, asseoir ses compétences et son expertise, auprès d’un public précis.

Ainsi, intervenir lors de forums, tables rondes ou même webinaires, amplifie votre réputation et visibilité. Et puisque les auditeurs sont prédisposés à faire confiance à la personne derrière le micro, vous pouvez estimer que la bataille est à moitié gagnée : il ne reste plus qu’à les convaincre.

L’équipe ICD nous précise que « si les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn sont incontournables, ils ne montrent qu’une vitrine de chacun. Les rencontres réelles permettent de mieux cerner son interlocuteur. Lors d’une prise de parole en public, on peut mesurer l’aisance relationnelle de la personne, son expertise sur un sujet. C’est donc essentiel pour renforcer son personal branding. »

 

Le podcast : idéal pour se faire entendre

En vogue, le podcast est un média créatif et attractif pour une marque, même personnelle. En effet, il permet de transmettre son expertise, de gagner en notoriété et d’être proche de son audience. Assurément, ce fichier audio n’est pas isolé : il prend au contraire la forme d’une série d’épisodes dans laquelle l’auditeur peut suivre et comprendre votre histoire, votre message.

De même, ce support booste votre visibilité. D’une part, il reste un média de différenciation, même si beaucoup exploite son potentiel. Par la création d’un podcast, vous choisissez en effet de créer un contenu unificateur et authentique. D’autre part, il permet d’atteindre une nouvelle audience en raison de sa diffusion sur diverses plateformes. Sans oublier qu’il génère du ROI.

Prenons l’exemple de Pénélope Boeuf, fondatrice du studio La Toile Sur Ecoute. Au lancement de ce dernier et pour se faire connaître auprès des marques, la comédienne a décidé de lancer son propre podcast, L’Arnaque, dans lequel elle se raconte. Aujourd’hui, le succès de ce dernier n’est plus à démontrer et Pénélope Boeuf anime des conférences sur son parcours atypique et sur la création d’un podcast. Son nom est donc devenu une marque, un gage d’expertise.

 

Le livre pour aller plus loin

Publié traditionnellement ou autoédité, un livre est vecteur de crédibilité. Il permet d’aborder autrement son domaine d’expertise et de diffuser ses idées. Évidemment, cette réalisation demande du temps (rédaction, édition, promotion…). Pourquoi ne pas en faire un objectif long-terme ?

Pour reprendre l’exemple de Pénélope Boeuf, cette dernière a récemment publié des livres dans lesquels elle décompose son histoire, ses aventures. Elle se raconte sans filtre, et reprend des éléments de son podcast phare précédemment cité. Dans le tome 2 notamment, Les aventures de Pénélope Boeuf. La travailleuse acharnée, l’autrice revient sur toutes ses expériences professionnelles, sa capacité à rebondir mais aussi sur son studio de narration La Toile Sur Ecoute. Les sujets abordés font de ses ouvrages des vitrines sans pareil de son personal branding.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pénélope Boeuf (@penelope_boeuf)

Ainsi, vous l’aurez compris, votre personal branding est un atout majeur pour vous différencier et prendre en main votre carrière. La clé pour bâtir cette marque à succès est d’être pertinent dans sa présentation, de vendre son histoire, afin d’être sollicité. Pour ce faire, des étapes doivent être respectées et il vous faut tirer parti des meilleurs outils.

« Nous préparons nos étudiants dès la première année avec des modules dédiés à développer leur employabilité : les ateliers Start me up Career. Du CV au personal branding en passant par la préparation d’entretien, rien ne doit être laissé au hasard pour assurer les meilleurs postes dans les meilleures entreprises ! », explique l’équipe ICD

Pour plus d’informations sur de l’école de commerce ICD, rendez-vous sur sa page école dédiée.

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...