Cannes Lions 2024 : Julie Hardy, partner pour The Brandtech Group, nous parle d’IA !

cannes-lions-julie-hardy

À l’occasion des Cannes Lions 2024, toute l’équipe de J’ai un pote dans la com se mobilise pour vous faire vivre le festival comme si vous y étiez. Tout au long de la semaine, nous allons à la rencontre de personnalités issues du monde de la pub pour qu’elles nous partagent leurs insights sur cet événement phare, et leur vision des tendances qui façonnent – et façonneront ! – le secteur.

Dans cet article, nous recevons Julie Hardy, Partner pour The Brandtech Group, entreprise qui œuvre dans le marketing technologique et digital depuis neuf années !

cannes-lions-julie-hardy

 

JUPDLC : Grosse présence de votre groupe sur Cannes, sur une énorme plage. Pourquoi c’est important pour vous d’être là ? Pourquoi cet investissement a été fait ? Qu’est-ce que vous venez raconter ?

Julie Hardy : Cannes, c’est important pour nous parce qu’il fait beau d’abord ! Par rapport à Paris, il fait franchement plus beau. (rires) Non, c’est super important parce qu’on a beaucoup de clients et de partenaires qui sont présents et qui viennent du monde entier. Venir à Cannes, c’est aussi l’une des rares occasions que l’on a de les voir !

On emmène aussi nos clients sur des panels, donc on les fait intervenir sur des sujets qui sont très importants pour nous, notamment l’intelligence artificielle générative sur laquelle on a pas mal d’avance. C’est aussi et surtout un moment où on peut se retrouver, parler de créativité, de technologie, et rencontrer des gens hypersympathiques !

 

JUPDLC : Pensez-vous que le festival soit devenu « trop tech » alors qu’initialement, il s’agissait de célébrer les films publicitaires ?

Julie Hardy : Vous avez bien choisi la personne à qui poser la question ! Pour moi, il n’y a jamais de « trop tech ». Justement, notre vision, c’est d’utiliser la tech pour aider les marques dans leurs stratégies marketing, afin qu’elles soient plus pertinentes et plus efficaces.

Ensuite, il y a quelque chose que j’ai du mal à comprendre, c’est pourquoi on oppose en permanence la technologie et la créativité. Pour moi, la technologie est un territoire d’exploration pour la créativité. Et ça s’accélère avec l’intelligence artificielle générative. Donc, je comprends qu’il puisse y avoir un peu de résistance quand on est créatif, car on a des modes d’expression qui sont particuliers.

Mais au même titre qu’il y a un moment où Adobe a sorti des outils qui vous permettaient de travailler sur des ordinateurs, aujourd’hui, on a l’intelligence artificielle générative qui ouvre les possibles de la créativité. Je pense qu’il faut arrêter d’opposer en permanence la « noblesse » de la créativité à la technologie. Pour moi, la technologie propose une offre d’avenir pour l’expression créative. C’est la raison pour laquelle on a aussi développé Pencil AI, qui est un outil d’intelligence artificielle générative. On l’a appelé Pencil, comme un petit stylo, parce que finalement, c’est le meilleur ami des créatifs !

Podcast


 

JUPDLC : Avez-vous rencontré des préjugés sur l’IA qui reviennent souvent ? N’est-elle pas un peu diabolisée ? De votre côté, comment vous la considérez ?

Julie Hardy : C’est assez drôle parce que l’IA est à la fois diabolisée et en même temps, fantasmée.

La technologie avance tellement vite que les gens n’ont pas le temps de s’adapter à la rapidité à laquelle l’IA se développe. Ce qui veut dire qu’on a toute une catégorie de personnes avec des préjugés selon lesquels l’IA est un outil magique qui peut tout faire en un clic, sans aucune intervention humaine. Et ce n’est pas vrai.

Ce qui est vrai en revanche, c’est que son développement est très rapide. L’IA peut quasiment tout faire, et ce à une échelle incroyable par rapport à l’humain ! Mais malgré tout, les créations de l’IA ont besoin de l’intervention humaine pour la guider.

D’un autre côté, certains ont des préjugés totalement opposés, selon lesquels l’IA fonctionne mal, que la qualité des créations est médiocre. Mais c’est également faux, tout dépend de ce que l’on veut faire et la qualité progresse quotidiennement! L’IA est beaucoup plus développée sur les images et les textes que sur la création de vidéo de 0 par exemple.

Quoi qu’il en soit, l’IA est, selon moi, une véritable révolution, et un outil formidable pour créer de la créativité et de l’efficacité.

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...