Cannes Lions 2024 : inteview de Pascal Cübb, Fondateur de Sunglasses et Président de l’IAA France

cannes-lions-2024-interview-pascal-cubb-fondateur-sunglasses-president-iaa-france-french-connexion

À l’occasion des Cannes Lions 2024, toute l’équipe de J’ai un pote dans la com se mobilise pour vous faire vivre le festival comme si vous y étiez. Tout au long de la semaine, nous allons à la rencontre de personnalités issues du monde de la pub pour qu’elles nous partagent leurs insights sur cet événement phare, et leur vision des tendances qui façonnent – et façonneront ! – le secteur.

Dans cet article, nous recevons Pascal Cübb, Fondateur de Sunglasses et Président de l’IAA France. Nous discuterons de la French Connexion, du rayonnement de la France dans l’industrie publicitaire et de l’exception culturelle française.

cannes-lions-2024-interview-pascal-cubb-fondateur-sunglasses-president-iaa-france-french-connexion

 

JUPDLC : Quel est le message des agences et de l’industrie françaises aujourd’hui à Cannes, à l’ensemble de l’industrie mondiale ?

Pascal Cübb : Le message des Français ici à Cannes, c’est d’abord de montrer notre excellence à la française, c’est de montrer notre talent, notre particularité, notre culture, notre savoir-faire. Et c’est ce qu’on a voulu réunir ici à la French Connexion. Et puis, c’est aussi de venir à Cannes, aux Lions, pour montrer au monde entier que nous avons du talent et que nous allons gagner beaucoup de prix !

 

JUPDLC : En parlant du festival, comment sentez-vous cette édition ?

Pascal Cübb : Je le dis chaque année mais, je crois qu’à chaque fois, c’est de plus en plus intense. Il y a de plus en plus de monde, d’entrées, de badges, et on voit de plus en plus de monde sur la Croisette. C’est d’une intensité incroyable ! C’est vraiment l’événement mondial majeur de l’industrie publicitaire, sans aucun doute. On retrouve évidemment tous les grands groupes américains, mais aussi les Français qui sont présents. Mais qui, de toute évidence, ne sont pas assez regroupés, et c’était l’idée de créer cette French Connexion. Et puis la créativité est toujours là, même si on parle de l’IA ou d’autres sujets technologiques : le cœur est la créativité et j’ai envie de dire que le cœur, c’est l’humain.

On garde la main et pour le coup, les Français sont bons. Nous avons cette finesse, cette élégance, ce savoir-faire, cette différence. Et, voyageant beaucoup dans le cadre de mes activités à l’International Advertising Association, je me rends compte qu’il y a même une attente, une demande de voir ce que font les Français, et comment font les Français. Et puis on a une image incroyable. Nous sommes négatifs envers nous-mêmes alors que les internationaux ont un respect énorme pour nos travaux et pour notre façon de faire, et cette particularité à la française.

 

JUPDLC : Quels sont les pronostics pour cette année ?

Pascal Cübb : Au vu du rythme que j’ai ici, j’avoue que j’ai du mal à suivre pour les pronostics ! Je vois passer tous les matins sur les news ce qui peut tomber, ce qui est tombé la veille. J’ai l’impression tout de même qu’on est bons. On attend surtout quelques résultats sur des grands prix, sur des Titanium. Même si nous n’avons pas la quantité, au moins qu’on ait la qualité ! Et ça aussi, quelque part, c’est une façon de faire à la française.

Podcast


JUPDLC : Vous avez fait une campagne DOOH avec Josiane : à qui s’adressait cette campagne ?

Pascal Cübb : Cette campagne était un petit peu provoc’, on l’a déroulé sur les réseaux sociaux. Elle était présente toute la semaine sur tous les écrans de la gare de Cannes. C’était une façon d’accueillir tous les visiteurs des Cannes Lions qui prenaient le train et qui arrivaient ici. De leur souhaiter la bienvenue, puisque nous avons le soutien du festival, et de mettre ce dernier en avant. Mais c’était aussi pour montrer que la French Connexion est présente, et enfin pour communiquer sur nos partenaires de cette année. C’était la première édition, et ça s’est très bien passé, je peux même vous dire qu’on va renouveler pour l’année prochaine !

 

JUPDLC : Et comment vous voyez les années à venir pour l’exception culturelle française ? Qu’avez-vous envie de voir ?

Pascal Cübb : J’ai envie d’être surpris ! En fait, j’ai envie d’être étonné, d’être émerveillé, comme on l’a vu parfois sur certaines campagnes, où on regarde le film et on fait « Waouh, ça claque ! » Parce que le craft, parce que le choix de tout est bon… Ça sublime la marque. Et c’est ça qu’on a envie de voir, en fait ! Merci à vous, et merci à J’ai un pote dans la com pour ce que vous faites !

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...