Des affiches Disney détournées pour illustrer les dégât environnementaux

Des affiches Disney détournées pour illustrer les dégât environnementaux

trois-affiches-bleu-personnages

Et si on utilisait la magie de Disney pour lever le voile sur notre société ? Pour parler de dégradations environnementales par exemple ? C’est l’idée qu’ont eu Alex Wadelton et Tom Whitty en signant une campagne d’affiches parodiques.

Lors du lancement de leur projet « Future Landfill » en 2019, visant à lutter contre le gaspillage des supermarchés, les deux créatifs avaient fait le buzz. Aujourd’hui, ce duo est de retour avec ce détournement d’affiches emblématiques de Disney. Leur objectif ? Mettre en lumière les dangers du changement climatique et peindre une image sombre de ce qui nous attend. Les protagonistes des affiches ? Les petites figurines de nos héros préférés, en plastique évidemment !

publicité

Annonce par JPC Network


eau-glace-personnages

Les décors de La Reine des Neiges, Némo, La Belle et le Clochard ou encore Toy Story se transforment et s’effritent. Même les titres mutent en un jeu de mots astucieux pour dénoncer nos comportements et les dommages environnementaux. La Belle et le Clochard devient « La décharge et les ordures », par exemple. Les petits descriptifs ne font pas exception à la règle : ils se teintent d’ironie.

Et si on réfléchissait à deux fois avant d’acheter des petits jouets en plastique jetable ?

decharge-ordures-chiens-repas

ocean-poisson-dechets

 

Crédits photo : futurelandfill.org

Vous aimerez aussi...

curius-voeux-agence

L’agence de design Curius présente son « Calendrier de l’Après »

Après une année très particulière, l’agence de design Curius met à disposition ses vœux dans un « Calendrier de l’Après » en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”