Spotify mène une guerre morale et prive des artistes de playlists

La plateforme de streaming musical Spotify met en place de nouvelles règles morales et décide de supprimer certains artistes des playlists 

Le 10 mai, les nouvelles règles misent en place par Spotify ont été dévoilées. Ces dernières visent à pénaliser les comportements et contenus jugés inappropriés ou haineux. Spotify désigne les contenus qui peuvent être pénalisés comme tous les contenus qui incitent à la haine ou la violence envers des individus ou des groupes d’individus par rapport à plusieurs critères. Ces critères sont les origines, les religion, le genre, le sexe, l’ethnie, la nationalité, l’orientation sexuelle ou encore le handicap. Spotify montre alors un engagement moral important, et décide de pénaliser les artistes qui enfreignent ces règles.

LIRE AUSSI : Instagram lance de nouveaux boutons call to action & une messagerie pro

Spotify sanctionne et relai des artistes au second plan

Comment les sanctions sont-elles appliquées ? Premièrement, Spotify explique que les artistes peuvent être concernés par ces sanctions à cause de leurs titres, mais aussi de leur comportement. Spotify a récemment pénalisé deux artistes, R.Kelly et XXXTentacion, l’un faisant l’objet d’accusations pour violences sexuelles, l’autre pour violences conjugales.

Quelles sont les sanctions ? Spotify explique que les titres de ces artistes peuvent être supprimés de la plateforme, ou bien relayés en arrière plan. Cela signifie que les artistes ne seront plus mis en avant dans les sélections ou suggestions faites aux utilisateurs. Ils ne seront également plus disponibles dans les playlists. Cependant, il est possible qu’ils soient encore sur la plateforme, mais que les utilisateurs ne puissent accéder à leur contenu qu’en passant par la barre de recherche.

Avec plus de 159 millions d’utilisateurs, Spotify pourrait bien, à travers ses règles, impacter un certain nombre de carrières. Reste à savoir si les sanctions seront distribuées massivement ou non, et si les règles ne deviendront pas de plus en plus strictes.

Vous aimerez aussi...

Les élèves ESUPCOM’ Lille donnent la parole aux artistes régionaux

Le 21 avril dernier, les élèves du Bachelor Design Graphique & Communication et Événementiel on réalisé leur première exposition ouverte au public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend