Des prints qui détournent les réseaux sociaux pour dénoncer le péril des animaux

Cette fondation détourne les réseaux sociaux pour sensibiliser à la situation dramatique dans laquelle se trouvent certaines espèces aujourd’hui

 Malheureusement, les animaux n’ont pas le don de la parole… S’ils l’avaient, ils nous diraient que nous sommes fous, inconscients… Ils ne peuvent pas partager une photo sur Facebook et la rendre virale. Mais imaginez une seconde si c’était possible. Que feraient-il ? Que prendraient-ils en photo ?
Ces 3 prints nous montre ce que donnerait des tweets et des posts si les animaux pouvaient le faire… On voit donc une forêt ravagée par les flammes ou encore une mer mazoutée. L’objectif de cette campagne est de sens
Ces prints sont l »oeuvre de l’agence JWT, India pour la fondation  Sanctuary Nature

Vous aimerez aussi...

Ces prints nous rappellent que tuer une espèce, c’est tuer toute la biodiversité

IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux, et Publicis Conseil présentent une nouvelle campagne pour éveiller les consciences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”