MNSTR et Dior explorent la beauté en réalité augmentée

MNSTR et Dior explorent la beauté en réalité augmentée

La marque lance, le 13 décembre, un filtre en réalité augmentée, cocréé par Peter Philips, directeur de la création et de l’image chez Dior Makeup monde, et Inès Alpha, artiste 3D Makeup.

Dans un secteur en pleine mutation, MNSTR accompagne Dior Makeup dans son exploration d’une nouvelle forme de beauté. La marque lance, le 13 décembre, une expérience de maquillage 3D pour augmenter et améliorer le look « Dior Makeup Holiday 2020 ».

En « augmentant » son maquillage physique, Dior dessine une nouvelle vision du maquillage dans un monde où « l’homo-instagramus » est désormais incontournable.

Portée par une toute nouvelle génération de créateurs et d’artistes, la beauté augmentée élargit ses champs d’application et d’expression. Une nouvelle forme de beauté, moins normée, plus libre et inventive, apparaît. Place aux explorations artistiques, au weird, à l’autodérision, aux inspirations futuristes, bien éloignés des diktats traditionnels et physiques de la beauté telle que nous la connaissons.

« Ces dernières années, la beauté augmentée était principalement cantonnée à répliquer ou mimer la réalité en permettant par exemple d’essayer un rouge à lèvre en réalité augmentée, ou encore de la corriger en affinant nos visages, grossissant nos yeux ou lissant notre peau etc.. Nous avons proposé à Dior Makeup de franchir une nouvelle étape et d’utiliser la technologie au service de l’expression personnelle et créative » explique Perrine Lizé, directrice générale et co-fondatrice de MNSTR.

 

Pour la première fois, Dior Makeup lance un filtre ‘AR Makeup’.

Co-créé par Peter Philips, directeur de la création et de l’image du Makeup Dior et Inès Alpha, artiste 3D Makeup, le filtre est conçu pour augmenter et améliorer le look Dior Makeup Holiday 2020. L’idée ici n’est pas simplement de mimer la réalité mais bien de rendre visibles les imaginaires.

L’expérience est dévoilée officiellement le 13 décembre dans une campagne film et un dispositif de micro-influence imaginé par MNSTR.

 

 

 

Le filtre est à tester ici : 
https://www.instagram.com/a/r/?effect_id=510956316163190

Vous aimerez aussi...

Le collectif New York Sunshine livre son dernier court-métrage

New York Sunshine est un collectif d’art contemporain qui croise plusieurs disciplines telles que la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”