"Confinement : La révolution par l’assiette", une étude de We Are Social


Depuis le début de la quarantaine, la cuisine reprend le pouvoir ! Plus de temps, d’idées et d’initiatives pour que les confinés puissent se régaler. Et cette tendance va encore plus loin puisqu’elle s’invite aussi sur les réseaux sociaux. Cet engouement n’a pas échappé à Paula Navarro, analyste Social Intelligence dans l’agence We Are Social.
Suite à son étude du comportement sur les réseaux sociaux des utilisateurs, l’analyste conclue que passer du temps derrière les fourneaux est devenu un « moyen de mieux le supporter le confinement mais aussi d’occuper toute la famille ». De plus même si les Français ne peuvent pas se réunir pour partager les mets, ils les affichent en masse sur les plateformes et partagent même les recettes. Ainsi, de nouveau hashtags très influents fleurissent tous les jours comme #bakecorona, #cuisinezenconfinement, #confinementcuisine, #coronafood…

Les chefs cuisiniers s’invitent aussi dans vos plats. En faisant des live sur Instagram ou en proposant des émissions participatives comme celle de Cyril Lignac par exemple. Pour créer un véritable esprit solidaire, certains professionnels comme Julien Sebbag ou Michel Sarran réalise des recettes dignes d’une restaurant et les apportent aux personnels hospitaliers qui se trouvent à proximité.
Les consommateurs profitent de ce nouveau rapport à l’alimentation pour s’intéresser de plus prêt à ce qu’ils achètent. Ils cherchent aussi à consommer plus responsable et durable. Pour suivre le mouvement des associations et des marques dévoilent de nouvelles données sur les aliments et les boissons.

En ces temps de guerre sanitaire, consommer local et de saison n’a pour ainsi dire jamais été autant d’actualité. Alors qu’aujourd’hui les coopératives agricoles françaises ne produisent que 40% de la production agricole vendues dans la grande distribution (soit 1 marque 3), les marques et les supermarchés ont tout intérêt à pérenniser cette volonté de retour au local. D’ailleurs, cette période semble profiter au véganisme. Depuis dix ans ce mode de consommation séduit de plus en plus d’adeptes, notamment pendant le confinement.

L’heure est aux belles assiettes et au changement !

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...