Influenceurs : 1/4 des publications ne dévoilent pas leurs intentions commerciales

observatoire-influence-responsable-arpp-logo

L’ARPP et les professionnels de la publicité rassemblés pour la seconde édition de l’Observatoire de l’Influence Responsable (#InfluenceResponsable), ont récemment publié leurs résultats. A cette occasion, l’ARPP a également annoncé le lancement d’un certificat à destination des créateurs de contenus. L’objectif ? Mieux maîtriser le cadre légal et éthique. Ainsi, les influenceurs de contenus pourront se différencier auprès de leurs audiences, des marques mais aussi renforcer la protection des consommateurs.

 

Le marketing d’influence, un secteur croissant

Le marketing d’influence est aujourd’hui reconnu comme un levier efficient, générant l’engagement des audiences. A ce titre, il occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies des marques.

Les influenceurs fédèrent autour de leurs réseaux sociaux des communautés variées et font figure d’autorité dans leurs domaines de prédilection. Le secteur, encore jeune, croît rapidement : le marché mondial est estimé à 9,7 milliards de dollars en 2020. Néanmoins, il reste encadrer par la règlementation existante et les règles déontologiques édictées par la profession réunie au sein de l’ARPP.

C’est donc dans ce contexte que l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, accompagnée de toute la profession, a souhaité mesurer le degré de conformité des pratiques au moyen de l’Observatoire de l’Influence Responsable et apporter des solutions concrètes.

 

La nouvelle édition de l’Observatoire plus ambitieuse avec 30 318 contenus, ou 7 013 influenceurs, analysés

Après une première édition bêta en 2019, l’ARPP et la profession annoncent les résultats de la 2ème édition de l’Observatoire de l’Influence Responsable. Cette année, l’observatoire s’appuie sur une nouvelle méthodologie, alliant intelligence artificielle et analyse humaine.

story-observatoire-influence-responsable-arpp-videos-homme-femme

Ainsi, les résultats suivants illustrent l’importance d’assurer une pédagogie auprès du secteur :

  • 73,4 % des publications présentent au moins un début d’identification. Parmi elles, 32,2 % sont améliorables en termes de clarté ou d’instantanéité.
  • 26,6 % des publications ne dévoilent pas leurs intentions commerciales (soit 1/4).

Les manquements constatés ont donné lieu à des interventions auprès des acteurs concernés. Les non-conformités ont été signalées et une demande de correction a été formulée.

« L’Observatoire de l’Influence responsable a permis, à la fois, d’obtenir une vision objective de l’application des règles, de tirer un enseignement clé sur les profils d’influenceurs vers lesquels renforcer la pédagogie sur les bonnes pratiques et d’apporter très vite une réponse à ce constat avec la mise en place de la certification. Le groupe de travail autour de l’Observatoire sous l’égide de l’ARPP s’inscrit dans une démarche de progression positive avec une représentation large de toutes les parties prenantes qui œuvrent au développement éthique du levier de l’Influence Marketing. » – Meryem Amri, Directrice Marque & Experience de l’Union des marques

publicité


 

Un certificat de l’Influence Responsable, pour répondre à l’enjeu pédagogique

Les résultats de l’Observatoire amènent à constater que le défaut de transparence est davantage le fait des influenceurs à faible audience. Le taux de manquement passe de 12,6 % pour les influenceurs à plus de 1 million d’abonnés à 43,1 % pour les influenceurs de moins de 10 000 abonnés. Ainsi plus les influenceurs se professionnalisent, plus la déontologie est respectée.

Sur la base de ces résultats, l’ARPP lance le certificat de l‘Influence Responsable avec Media Institute, pour permettre aux influenceurs de maîtriser le cadre légal et déontologique, protéger leurs audiences et se différencier auprès des marques. Une démarche engageante pour le secteur.

« La défiance croissante des citoyens vis-à-vis de la consommation à outrance, des marques et de la publicité pousse les marques à prendre leur part de responsabilité et à s’engager dans une démarche globale de RSE qui inclut une communication plus éthique et plus responsable. Media Institute, dont la philosophie est de promouvoir une communication éthique, durable, inclusive et respectueuse du consommateur, est heureux de participer activement au lancement du certificat Influence Responsable, en collaboration avec l’ARPP et toute la profession. Cette initiative va permettre de sensibiliser tous les acteurs de la communication et de former les influenceurs aux bonnes pratiques. » – Jérôme Israël, Directeur Général de Media Institute

« Avec une plus forte proportion de manquements chez les influenceurs dont l’audience est inférieure à 10 000 abonnés, les résultats de l’Observatoire témoignent d’un enjeu dont la dimension pédagogique est forte. Pour y répondre, la profession a décidé du lancement du certificat Influence Responsable pour promouvoir auprès des créateurs de contenus de hauts standards éthiques. Aux côtés de Media Institute et de la profession toute entière, nous relèverons le défi de sa mise en œuvre. Rendez-vous l’année prochaine pour en mesurer l’impact, que nous espérons positif ! » – Mohamed Mansouri, Directeur délégué de l’ARPP

Pour plus d’informations sur l’Observatoire de l’Influence Responsable 2021, rendez-vous sur le site de l’ARPP. Il également possible de passer ledit certificat en cliquant ici.

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...