10 astuces pour créer des Instagram Ads efficaces

En collaboration avec PICKERS
telephone-like-instagram

Vous avez votre business et vous voulez faire de la pub ? Mais où investir votre budget en 2022 ? Facebook ? TikTok ? YouTube ? Google ? La presse locale, la radio peut-être ? Le référencement aussi ? Des RP ? Pas facile de décider. Mais dans cet article, nous vous donnons les clefs pour créer des Instagram Ads efficaces. D’après le réseau social, 50 % des instagrammers ont consulté un site web pour acheter un produit/service après l’avoir vu dans une story. La pub sur Instagram, ça marche, et surtout, vous pouvez envisager différents formats pour laisser libre cours à votre créativité, et surtout, pour faire vos tests A/B.

Tour d’horizon rapide des 10 stratégies pour aider votre copywriter à créer une belle pub sur Instagram, qui interpelle… et qui convertit.

 

1. Faites vos créations au bon format

Ça se travaille et ça se réfléchit en amont. Instagram n’est plus simplement la maison des formats carrés des débuts. Concurrencés par Snapchat et TikTok, tous les formats sont désormais possibles. Le format carré 1:1, le 16/9 et le 4/5. A chaque format correspond une intention, à chaque format correspond un emplacement de diffusion ! Vous êtes plutôt stories ? Fil d’actualité ? Reels ?

Cette première astuce vous aidera à écrire un brief clair pour votre Créatif. C’est la première question à vous poser : « où ira ce contenu ? » donc « quelles sont les dimensions adéquates ? ». « Le tips : ne pas faire l’impasse sur le format ⅘, il prend de la place sur le surf de l’internaute. », ajoute Clément Platteau, CEO de PICKERS.

telephone-like-instagram
Crédit photo : Canva

 

2. Appliquez la règle des 3V

Vous connaissez la règle des 3V ? Vidéo, vidéo et vidéo ! C’est le mot d’ordre si vous voulez une performance élevée. Même si votre vidéo n’est qu’un GIF, ça reste de la vidéo. Les chiffres prouvent que la vidéo génère de meilleures performances que les contenus statiques. D’après les chiffres de promo.com, les posts vidéo et les pubs vidéo généreraient 38% plus d’interactions. De plus, 91% des personnes interrogées actives sur Instagram déclarent regarder des vidéos chaque semaine sur la plateforme, d’après Business Instagram. Notre conseil : go vidéo !

« Souvent délaissé par les acteurs BTOB, la vidéo est également un excellent moyen de performer. Nous avons privilégié le format vidéo (GIF ou captation) pour l’annonceur Room Saveurs (acteur du plateau repas). Le format vidéo enregistre les meilleurs résultats des campagnes. » explique Clément Platteau.

 

3. Une pub Instagram ? Oui, mais pour quoi faire ?

Vous avez déjà vu passer des simples photos dans votre feed, une photo carrée qui redirigeait vers un profil d’influenceur ? Avec rien à vendre ? C’était un influenceur qui a dépensé de l’argent pour « booster une publication », avec pour simple objectif d’être exposé davantage et de récolter plus de likes. Mais en tant que professionnel du marketing, quel est votre objectif ? Avez-vous un objectif de notoriété (reach) ? De conversion ? De vente directe ? De clic ? Dès que vous commencerez à créer votre publicité Instagram, vous devrez choisir l’objectif de votre campagne depuis l’outil.

En fonction de l’objectif l’angle créatif peut être complètement différent. Par exemple, pour l’annonceur Les Petits Bidons, nous avons mis en place des campagnes avec un objectif de trafic sur des créatifs spécifiques « blog ». L’intention : générer du trafic qualifié à faible coût qui va par la suite alimenter les campagnes de vente en data. D’après l’agence marketing digital PICKERS, c’est à ce moment-là de la création d’une campagne Instagram que tout peut déraper, et que le budget peut être mal dépensé. Avant de vous lancer tête baissée, définissez votre objectif !

fond-bleu-ordinateur-telephone
Crédit photo : Pexels / Clement C

 

4. Une multitude de possibilités

Avec les années, l’outil pour faire de la pub Instagram s’est complexifié, mais a surtout offert de plus en plus de possibilités aux entreprises. Variété de formats, variété d’emplacements, de calls to action, et variété dans ce que vous pouvez afficher à l’écran. Connaissez-vous les publicités interactives ? Par exemple, les marques peuvent désormais intégrer des sondages au sein d’une création afin d’augmenter l’engagement sur les créations. « L’annonceur Leclerc l’a utilisé pour permettre de faire la promotion de produits Bio. Le sondage permet de valoriser une offre abordable VS une perception des consommateurs qui considèrent les produits bio comme étant des produits coûteux. » précise Clément Platteau, CEO de l’agence social ads précédemment mentionnée.

 

5. Le plus dur ? Créer un scroll stopper efficace !

Si vous êtes comme une majorité des utilisateurs d’Instagram, vous avez déjà été pris dans une routine infernale de scroll infini. On se connecte et dix minutes plus tard, on est encore en train de scroller. Une bonne pub Instagram se distingue des autres parce qu’elle met un coup d’arrêt au scroll : elle est captivante, elle est intrigante, elle se démarque dans les couleurs, dans le ton, dans la forme. Et ce, dès les 2 premières secondes s’il s’agit d’une vidéo. Exemple de l’annonceur Funky Veggie avec PICKERS qui a misé pour la Chandeleur sur une création qui valorise l’aspect gourmand de son produit « OUF ». Un scroll stopper qui donne faim et qui valorise bien le produit. Quelle stratégie pouvez-vous mettre en place pour arrêter le scroll infini ?

Podcast


6. Votre media buyer fait partie des piliers de la réussite de votre campagne Instagram

Une bonne publicité est créée pour une audience précise : il ne sert à rien d’essayer de viser large pour une pub pour un dentier, pour l’arthrose ou pour les produits d’entretien pour les aquariums. Essayez de contextualiser le plus possible vos créations, et surtout, visez bien vos prospects : définissez bien votre cible ! Le rôle du media buyer est clef, car c’est lui qui optimisera votre ciblage et vos dépenses. Exemple de l’annonceur Les Nouveaux Affineurs avec PICKERS et la mise en place de créations spécifiques « cholestérol » pour des audiences cholestérol. Simple mais efficace.

 

7. Tester tous les nouveaux formats

Fut un temps, Instagram lança IGTV. Les stories. Les reels. Le réseau social est vivant, s’adapte… et nous vous conseillons de faire de même. Comme en politique, on parle de la théorie du ruissellement : Instagram déploie de grands efforts marketing auprès des plus grands influenceurs pour qu’ils adoptent les nouveaux formats. Si les plus grands comptes s’y mettent, le reste suivra. De la même manière, de nombreux observateurs ont senti un ralentissement de certains formats au profit des reels, le dernier outil de vidéos courtes d’Instagram. « Go with the flow », et vous serez récompensé ! Pourquoi ? Parce que les nouveaux formats sont généralement moins embouteillés en termes d’annonceurs, et vous aurez une belle opportunité de faire performer vos créations.

Pour preuve, les mots d’Adam Mosseri, le CEO d’Instagram : « Instagram n’est plus une app de partage de photos. Les gens vont sur Instagram pour se divertir, la concurrence est dure, et nous devons en faire plus par rapport à cela. Et cela signifie qu’il y aura du changement. »

mains-telephone-story-instagram-ads-conseils
Crédit photo : Unsplash / Malte Helmhold

 

8. La bonne pratique à adopter : créez votre fichier de veille publicitaire

Voir passer les publicités, c’est bien. Mais les archiver, pour les retrouver plus vite, c’est encore mieux ! Captures d’écran, enregistrements vidéo : plus vous pratiquez au quotidien, plus vos briefs aux Concepteurs/Rédacteurs et aux Directeurs Artistiques seront clairs ! L’agence marketing digital PICKERS propose même à ses clients un fichier exclusif de veille social ads.

 

9. Always be testing !

C’est la règle de tous ceux qui ont lu le classique de la pub, Scientific Advertising de Claude Hopkins. La pub, ce n’est pas que de l’art, de beaux visuels et des mots magiques. C’est surtout des résultats, analysés de manière scientifique. Le visuel A performe-t-il mieux que le visuel B avec le même texte ? Le texte A convertit-il mieux que le texte B avec le même visuel ?

Et que se passe-t-il quand on tente un visuel C et un texte C ? L’outil de création de publicité sur Instagram permet de tracker les résultats, de les analyser et de voir quel est votre « winner ». Et quand vous aurez un winner… il sera temps de tester une version D ! La règle, c’est d’itérer constamment pour éviter le plus possible la fatigue publicitaire (ce moment où les prospects ne « voient » même plus vos pubs). Surprenez-les, testez de nouveaux formats !

telephone-analyse-donnees-chiffres-instagram-ads
Crédit photo : Georgiadelotz / Unsplash

 

10. Un bon frigo bien rempli, ça sert toujours !

Un Concepteur/Rédacteur malade. Les vacances d’été. Des changements de postes. Votre organisation est chamboulée pour une raison X ou Y, et tout à coup, vous n’avez plus de nouveautés à tester en ligne ? Ou pire : vos nouvelles créations convertissent vraiment mal ? Dans ce cas, gardez toujours au « frigo » des créations. Chez PICKERS, les équipes recommandent toujours d’avoir 1 à 2 kits média d’avance. Tous les 6 ou 9 mois, vous pouvez les rediffuser pendant une semaine ou deux, pour vous assurer un minimum de ventes, de trafic, de notoriété (en fonction de l’objectif choisi).

 

Envie d’être accompagné par des experts Instagram ? Retrouvez l’agence social ads PICKERS, sur sa page dédiée.

Page agence PICKERS


emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...