Retour sur l’effervescence Pokemon GO

Pokemon-JUPDLC

Depuis quelques jours, la toile s’embrase et la folie s’empare des smartphones. La raison ? L’arrivée officielle de Pokemon Go ! Focus sur l’application qui fait deja tant parler d’elle !

Cela fait déja plusieurs jours que Pokemon Go ne cesse de conquérir le coeur des fans de l’univers Pokemon. Mais d’ou vient cet amour fou pour ces petites créatures ? Est-ce l’histoire d’une marque qui a su se réinventer via l’innovation technologique où est-ce là une simple – mais virulente – conséquence de la digitalisation de nos pratiques quotidiennes ? Réponse :

Comment ça marche ?

 

On ne parle que d’elle, alors qu’elle n’est pas encore sortie officiellement en France. Je parle bien sûr de Pokemon Go, la nouvelle application éditée par Niantic et Pokemon Compagny. Tirée de l’univers du jeu mythique, Pokemon Go permet à l’utilisateur d’entrer directement dans l’univers du jeu en mêlant réalité augmentée à notre propre monde. C’est quoi l’idée ? Pouvoir capturer des pokémons dans les rues de votre ville grâce à votre téléphone ! Déjà annoncée comme une révolution dès les premières rumeurs, cette application fait le buzz depuis plusieurs semaines tant l’utilisation de la géolocalisation et l’innovation de la réalité augmentée impressionnent.

  

Pokemon go gif

 

Pourquoi autant d’engouement pour Pokemon GO ?

 

Il y a deux facteurs importants permettant d’expliquer le buzz de l’application. Dans un premier temps, c’est l’innovation technologique mise en avant. La réalité augmentée est bien gérée et permet d’ancrer directement l’utilisateur dans l’univers du jeu ou plutôt le jeu dans l’univers de l’utilisateur. Une utilisation de la géolocalisation intelligente, avec des points de rendez-vous pour les arènes par exemple, permet aussi  de façonner une expérience utilisateur complète et prenante. De ce fait, Pokemon Go se démarque très facilement des autres applications mobiles du moment tant son expérience de jeu est forte et singulière.

Pokemon-JUPDLC

 

Dans un second temps, l’application crée de la nostalgie dans l’esprit de la génération 90, familière à l’univers Pokemon via les jeux Gameboy ou même à travers les dessins animés diffusés. La base fan du jeu est aujourd’hui plus mature mais elle reste très présente dans le domaine des applications mobiles, ce qui explique l’engouement suite au lancement. En effet, Pokemon Go réussit à re-capturer ses anciens joueurs/fans à travers un nouveau support, celui du mobile.  De plus, ils retrouvent facilement leurs repères sur l’application tant l’expérience utilisateur est proche de celle de la GameBoy.

 

Quels constats au lancement de l’application ?

 

Pour les éditeurs

Nintendo et Niantic (Start-up interne de Google Alphabet) qui éditent le jeu, ont déjà des retombées impressionnantes depuis le lancement du jeu le 6 juillet dernier.  Au-delà de l’aspect médiatique qui est vécu comme un raz-de-marée, notamment sur les réseaux sociaux, Nintendo a vu sa valeur boursière exploser de plus de 7 milliards de dollars. L’application reste en tête des classements de téléchargements depuis son lancement dans la quasi-totalité des pays où elle est disponible. Par ailleurs, l’application gratuite compte aussi proposer du contenu payant à l’utilisateur au fil de son évolution dans le jeu. Pokemon Go semble se diriger vers un succès synonyme de réussite économique et de valorisation d’image pour les éditeurs.

 

Pokemon go application

 

Pour nous

L’application est une petite révolution tant nous n’étions pas prêts à cette utilisation de la réalité augmentée. En effet, depuis son lancement, on assiste à des scènes plutôt absurdes dans nos rues. Les utilisateurs chasseurs de Pokémons , n’hésitent pas à explorer l’ensemble de la ville pour remplir leurs Pokéballs. On se retrouve parfois confronté à des spots Pokémon en plein milieu d’un parc où l’ensemble des personnes présentes restent fixées sur leurs téléphones tentant de capturer un Evoli sauvage dans les hautes herbes.  On leur a dit de tous les attraper en même temps !

 

Pokemon-JUPDLC

 

On assiste aussi  à des problèmes plus graves comme des lieux privés acculés par des dresseurs Pokémon ou encore des rackets menés grâce à la géolocalisation de l’application. Reste à savoir si ces dérives d’utilisation ne sont que passagères et justement liées à cet engouement exceptionnel, pour ce qui risque d’être l’application de l’année.

Jaïme Dias

Jaïme Dias

Étudiant en Master 2 Communication des Organisations à Bordeaux 3, j'effectue une veille quotidienne sur l'actualité publicitaire et l'univers des médias.
Jaïme Dias

Vous aimerez aussi...

bunny rush

SFR laisse ses clients choisir leur bonus avec Bunny Rush

Red by SFR a dévoilé Bunny Rush, une campagne astucieuse pour fidéliser et impliquer ses clients dans sa stratégie commerciale.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)