Macron souhaite diminuer le nombre de chaînes publiques

La campagne présidentielle a laissé place à de nombreuses réformes qui ont longuement été discutées, débattues et envisagées mais bien d’autres se sont cachées dans l’ombre des candidats. C’est notamment le cas de l’audiovisuel public et des propositions associées.

Le secteur de l’audiovisuel public français, qui rappelons-le englobe France Télévision, Radio France, France Médias Monde, TV5 Monde, Arte et les chaînes parlementaires, va fortement être amené à changer sous le mandat d’Emmanuel Macron. Le nouveau président de la République entend rapprocher les sociétés audiovisuelles publiques en réformant en grande partie le fonctionnement et l’organisation de ces dernières.

Une direction en mutation

Avant tout, la direction ne sera plus désignée par le CSA directement mais les différents conseils d’administration auront désormais la main et le pouvoir pour élire les nouveaux dirigeants, après un appel public à candidature.

La suppression de chaînes publiques

Par ailleurs, le maître mot de cette réforme est l’efficacité. De ce fait, l’axe de réflexion sera donc de « concentrer les moyens sur des chaînes moins nombreuses ». Plusieurs chaînes publiques pourraient être amenées à disparaître. La chaîne France 4, qui concentre une faible audience, pourrait bien vivre ces derniers instants.

Le retour en force de la publicité

Le président souhaite “simplifier la réglementation audiovisuelle en matière de publicité, de financement et de diffusion”. Le retour de la publicité après 20 heures pourrait bien être remis au goût du jour. Et il est également question d’augmenter le nombre de spots publicitaires pour les médias privés. Cela leur permettra ainsi d’assurer le développement et la croissance des groupes.

 

Vous aimerez aussi...

YouTube : Le Rewind 2017 est enfin arrivé et il envoie du lourd !

Comme chaque année, YouTube dévoile une vidéo qui résume et met en scène tous les succès de l'année passée sur la plateforme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)