Les violences domestiques ne s'arrêtent pas pendant le Coronavirus


Le Coronavirus prend une grande place dans l’actualité. Pourtant, les violences domestiques n’ont pas disparu pour autant. En effet, la National Domestic Violence Hotline USA estime que ces actes devraient augmenter pendant la période de confinement. 
Ainsi, The No More Project et la National Domestic Violence Hotline dévoilent une campagne spéciale Covid-19. Elle souligne le danger des femmes confinées qui sont de plus en plus piégées par leurs agresseurs. 
C’est l’agence MRM McCann qui a été choisie pour réaliser #ListeningfromHome pour mettre en avant les abus domestiques qui persistent pendant le Coronavirus. Elle a pour but d’informer les gens sur les signes avant-coureurs et encourager les femmes ou les témoins à agir en appelant la ligne d’assistance. 
Une campagne importante qui rappelle que les violences domestiques sont présentes, virus ou non.  

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...