The Good Company : Nouvelle année, nouvelle agence, nouveau modèle

2019 débute à peine et déjà une nouvelle tête vient de se montrer dans l’univers de la publicité. On dit bienvenue à The Good Company !

La nouvelle année commence avec un nouvel entrant dans le secteur plus que concurrentiel des agences de pub. Largement déstabilisées par les nouvelles mécaniques et l’arrivée de nouveaux acteurs (groupes d’infleunceurs, collectifs de freelance, boites de prod et médias intégrés) celle-ci sont obligées de revoir leur modèle.

C’est dans ce contexte que nait The Good Company. Une nouvelle structure 100% indépendante où les salariés-sociétaires détiennent 20% du capital – selon un système d’actionnariat coopératif – et participent pleinement à la gouvernance de l’entreprise. « C’est avant tout une aventure entrepreunariale et engagée qui rassemble des personnalités issues de plusieurs formations, plusieurs horizons et qui ont toutes l’envie de construire. » nous dit Leïla Touiti, membre fondatrice.

Oui, cette cadette a été fondé par un collectif d’une dizaine de talents issus de cultures différentes : Une équipe de passionnés, reconnus dans leurs domaines d’expertise (ex. création, planning stratégique, communication corporate, relations publics, communication numérique, influence et réseaux sociaux…) et réunie autour de Luc Wise.

Par ailleurs, The Good Company s’inspire des principes de l’entreprise libérée avec peu de hiérarchie, des circuits de décision courts, une organisation horizontale ainsi qu’une autonomie accrue pour chacun. L’idée est de responsabiliser chacun, attirer et fidéliser les meilleurs talents et garantir un service irréprochable à l’ensemble de nos clients.

Devançant la LOI PACTE, l’équilibre entre performance économique et performance sociale est inscrit dans les statuts de cette nouvelle agence. Une charte éthique définit également ses engagements sociaux, économiques et environnementaux. Comme le nom l’indique, « The Good Company » opère principalement dans les domaines du « goodvertising« , de la « communication for good » et de la « communication responsable ».

Quid des clients ? Les responsables de l’agence veulent s’adresser à toute entreprise, organisation, dirigeant qui souhaite créer des produits, des services, des expériences ou des communications plus responsables. « Nous considérons que la communication responsable n’est ni une niche, ni un pan spécifique de la communication d’une entreprise. Elle est son moteur et son avenir. » affirme Luc Wise.

Enfin, pour ce qui est de l’offre, celle-ci sera structurée autour de deux piliers : le Conseil et la Création. Ainsi, les équipes multi-culturelles et multi-disciplinaires seront capables d’accompagner les clients du conseil en amont (business, brand, innovation), jusqu’à la création en aval (paid, owned, earned).

Nous avons hâte de voir nos nouveaux potes en action et leur souhaitons bon vent !

Vous aimerez aussi...

Ce jardin d’intérieur connecté va révolutionner votre manière de consommer  

Nous venons tout juste de découvrir le OGarden, un potager connecté à installer dans votre salon pour cultiver  jusqu’à 90 fruits et légumes à la fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”