Sophie la girafe revient sous une toute nouvelle forme avec We are social

Sophie la girafe, le jouet préféré des bébés depuis près de 60 ans, renaît sous une toute nouvelle forme avec l’agence We are social

A l’issue d’un appel d’offres, la girafe la plus iconique de France (entreprise Vulli) a fait appel à We Are Social pour l’accompagner dans ce lancement qui va faire du bruit… ou plutôt de la musique, et de façon inédite !

La peluche sensorielle Sophie la girafe Touch & Music est une révolution qui va instaurer de nouvelles interactions entre enfants ou entre parents-enfants. Sa particularité ? En tenant les pattes de la peluche, des sons et mélodies vont se déclencher au seul contact de la peau, en utilisant la conduction naturelle du corps.  Vous créez ainsi de la musique en vous tapotant le nez (ou celui de bébé) ou encore en vous touchant le bras, le coude, la jambe, etc. Le corps devient un véritable instrument.

Pour faire découvrir cette innovation, Vulli, spécialiste du jouet 1er âge et de la puériculture, et l’agence We Are Social sont alors allés à la rencontre des enfants. Ou plutôt, des GRANDS enfants.

À l’heure du « tout électronique », ce nouveau jouet permet ainsi aux enfants et leurs parents de se « reconnecter », pour passer un joli moment ensemble.

Cette première campagne nationale d’envergure pour la marque patrimoniale sera publiée sur les réseaux sociaux de Sophie la Girafe (YouTube, Facebook, Instagram), dès le 16 octobre et pour toute la période des fêtes de fin d’année.

Vous aimerez aussi...

Court-métrage : L’avenir sur la Terre sur joue aussi en mer !

PAVILLON FRANCE et l'agence LES GROS MOTS présentent un court-métrage afin d'ouvrir le monde sur une nouvelle vision de la mer et de la pêche. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”