Reporters Sans Frontières hack Google Street View pour lutter contre la censure

Reporters Sans Frontières lutte contre la censure avec sa campagne Billboards Beyond Borders et investit Google Street View

Beaucoup de pays font encore les frais de la censure à travers le monde. En 2017, ce sont 326 journalistes qui ont fini en prison et 65 qui ont été tué. Le crime qu’ils ont commis ? Faire leur travail. Reporters Sans Frontières décide donc de se battre contre la censure opérée par les gouvernements. Accompagné de l’agence Åkestam Holst, Reporters Sans Frontières redonne la parole à ces journalistes.

LIRE AUSSI : Reporters Sans Frontières et BETC se mobilisent contre les Fake News 

Billboards Beyond Borders 

Comment diffuser des paroles de journalistes alors qu’elles ont été censurées et que certains en ont payé le prix fort ? C’est la question que ce sont posés Reporters Sans Frontières et l’agence Åkestam Holst. Et pour parvenir à leur fin, ils ont finalement décidé d’investir Google Street View. Puisque ces mots ne peuvent être affichés réellement dans les rues, ils les ont affiché virtuellement. Un monde virtuel plus libre que le monde dans lequel nous vivons, à l’heure où les frontières entre physique et numérique se font de plus en plus floues.

Une incroyable façon de repenser la publicité numérique, qui laisse rêver à de nouvelles possibilités marketing. Malheureusement, la campagne fut rapidement supprimée par Google.

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...